Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 14:08

 

 

C’est fou ce qu’un(e) sympathisant(e) peut se montrer intégriste… Même en dehors d’une réunion d’information.

 

Pour rappel, sympathisant n’est la contraction dérivée de sympa[sic] et de tic[re sic] surtout quand il s’agit de tocs…

Même si on y découvre beaucoup de dérives.

Même si thisant au fémini ne donne pas tisane. Quoique là, une petite verveine n'aurait pas été inutile, voire un laxatif...

Et ici encore intégriste n’est absolument pas la contraction de intègre[sic] et de triste[pas sic].

Même chez les Volapucs… Surtout quand ils font cette mine et ne sautent pas… De joie !

 

Pourquoi ?

Parce que cette personne a lu ce qu’elle trouve être une avanie.

Nous avons eu beau lui faire remarquer qu’étrangement pour parti(e) les avanies, tout comme les girouettes, servent surtout indiquer dans quel le sens le vent dominant souffle ; et que pour le reste s’il faut toujours balayer c’est chez soi et dans le sens de la sortie surtout…

 

Donc :

 

 

Et oui, il a osé l’écrire…

Les choses finissent toujours par remonter, même si c’est difficile.

Et il en sait quelque chose !

http://absurde.over-blog.net/article-promesse-electorale-n-6-122680909.html

 

Quelle honte !

Même s’il ne s’appelle pas Maurice, Alex, Gloria, Marty, Melman…

Même s’il remarque souvent que parce qu'il y a une caméra, n'importe quel pingouin hésite encore un peu à faire le singe dans tout ce cirque…

 

Essentiels pour qui ?

Oui, pour qui ?

Parce que comme toutes les huiles, même les très chères issues de synthèses pas très naturelles donc, l’essentiel c’est l’intérêt le principal…

Non, il l’a bien indiqué, tout ça à Beuvry (62660) ce n’est pas une fable.

Et il a dû y rencontrer depuis peu sortant de leurs loges, sans étiquette affichée, se faufilant par les coulisses, Scapin, Tartuffe et leurs compagnies

Sortant, oui, mais pas s’éloignant.

 

 

Hourra, il n’a pas oublié le « S » du pluriel.

Comme d’aucun(e)s, d’un bled perdu qui se vantent pourtant sans cesse d’appliquer beaucoup de choses avec rigueur, mais pas les lois qui pour une minorité silencieuse qui en deviendra encore opprimée parce qu’elle n’atteint pas la majorité…

 

Là aussi nous sommes d’accord.

Même sans y être nés !

Ça sans problème, nous le comprenons aussi.

 

 

Parce que comme nous, il a compris que

les essentiels, ça se cumule

Faudrait que soit publié un nouveau tome de la saga :

« Le cumul (pas) normal pour les (pas si) nul(le)s… »

Pas certain qu’il soit disponible en médiathèque. Comme il risque de les mettre « tous à poils », il risque d’y être interdit de séjour.

Sinon, en cas de véritable changement, la file d’attente risque fort d’être longue pour pouvoir l’emprunter avec ce qu’il y aura comme réservations…

Écopez, parce que ça rame au fond… Y a pas photo (surtout de complaisance participative) !

 

Jusqu’au plafond, c’est exact.

C’est ce que chaque huile

(qui se dit essentielle)

vous répondra.

Et les huiles, on connaît à Beuvry (62660), les (très) chères, les affirmées pures à froid dans les fims de pub, les mélangées pour masquer une couleur trop inquiétante, les avec additif(s) pour mieux s'accomoder à toutes les sauces, avec l'ingrédient pas forcément secret, de dernière minute...

Remarquez qu’à Beuvry, comme on a promis de lui rendre coûte que coûte tout le lustre mérité à tou(te)s ses ami(e)s de tea-parti.

Et sauf erreur, le lustre on ne le trouve qu’au plafond ! D'accord, faut pas marcher sur la tête...

Remarquez aussi que le terme plafond est également employé dans le cas d’un découvert bancaire

Remarquez enfin que les tuiles, on connaît aussi. Normal quand on a des ardoises un peu partout !

 

 

Mais qui sait seulement à quelle hauteur,

il se situe exactement ce plafond ?

Bon, avec les divers cumuls, ce plafond, déduction faite des cotisations sociales obligatoires, est fixé à :

8 272.02 euros par mois

http://www.cdg61.fr/files/files/8_remuneration/fiche_elus.pdf

 

Pas possible ?

Pour… tant, si !

 

Comment ?

Facile, c’est la loi qui le dit. Et cette loi-là est très bien appliquée, même (sur tout) à Beuvry.

 

Avec l’écrêtement, un(e) député(e), conseiller(-re) général(e) et tant d’autres, peut s’il (elle) atteint ce plafond, reverser la différence entre le total des indemnités percevables et ce plafond à son (sa) suppléant(e) et autre personne par lui (elle) désigné(e). Cette personne doit à son tour respecter le principe de l’écrêtement pour ne pas dépasser le plafond…

 

Mais attention, certaines indemnités tout comme certains avantages, n’entrent pas dans la prise en compte pour ce calcul…

 

Étonnant, non ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos
commenter cet article

commentaires

observateur 25/02/2014 18:39

on dit qu'il n'y a pas de liste FN à beuvry mais il y a une liste avec un paquet de monde qui avoue son amour pour la Marine et son papa ! est-ce que la tete de liste le sait au moins ???

Pugwash 26/02/2014 01:39

Que répondre là ou rien n’est dit ?

Que chacun peut aimer qui il aime, et seule la loi peut le limiter, tant qu’il ne vient pas casser les pieds des voisins en poussant le volume de sa radio trop fort quand passe le dernière chanson de son idole ?
Et pas qu’entre 22h et 6h contrairement à certaines croyances. Parce que là aussi, normalement, des lois doivent s’appliquer.

Qu’à Beuvry, on trouve tellement de choses : sous l’eau, dans l’eau, sur l’eau, sur terre, en l’air, plus haut… En noir et blanc, ou en couleurs. Du recto-verso en passant à quatre pages jusqu’au glacé pas forcément bien léché. Accompagnées de bulles et légendes (pas toujours historiquement vraies) ou d’une bande sonore… Pas forcément au point…

Une recette à copier alors ?

Donc, qu’on peut tous y trouver quelque chose qu’on n’aime pas.

Et notre liste… de choses que nous n’aimons pas est déjà si longue… Et nous demande tant d’attention !

Alors si par hasard vous vouliez nous faire goûter à des plats exotiques épicés…
Même si nous ne connaissons pas très bien, aussi bien que vous du moins.
Nous préférons rester dans les classiques du terroir.
Qui sont déjà variés avec parmi eux de très bons quoi qu’on en dise !

Hélas, on en trouve aussi qui sont si mal cuisinés dans certaines cantines…
Notamment parce qu’avec des produits plus très frais, qu’on ose parfois essayer de re-lier, dissimulés dans une nouvelle sauce plutôt fumante… Et sous un nouveau nom savant !
Qu’on vous y facturera plutôt cher…
Des plats, surtout là, parmi ceux à varier !

Soyez rassuré, même s’il nous arrive de passer devant l’étalage ou le présentoir, d’y faire un brin de causette les jours de marché, nous gardons encore nos fournisseurs de confiance.
Dont nous pourrions bien vous donner quelques adresses, si vous étiez réellement gourmets et économes. L’un se cuisinant très bien avec l’autre pour peu qu’on ne fasse qu’un plat à la fois, et qu’on le fasse bien…

Si vous étiez meilleur observateur, cela n’aurait pas dû vous échapper. Non ?

Auriez-vous peut-être besoin de lentilles ?

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément