Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 11:24

 

 

De nouveau, un dossier qui revient à l’ordre du jour, mais comme d’habitude à pas feutrés tant que les marges de manœuvre restent plus étroites que les travaux rue Delbecque quoi qu’on en dise.

 

Beuvry (62660) étant surtout sur ses reliefs, sujette aux vents dominants qui réorientent les girouettes au gré des circonstances climatiques…

 

Les catastrophes n’étant pas toutes forcément naturelles.

 

Mais passons, la météo à 7 jours n’étant pas notre sujet.

 

En effet, avec la mise en place du B.H.N.S. et du maillage transport en commun intra et inter communaux qui vont se développer à marche forcée, le délicatement monnayable problème de la tarification des emplacements de stationnement a commencé à être abordé. Avec des pincettes et avec des fourchettes assez larges… Mais avec des dents quand même !

 

Alors, comme une majorité de Beuvry se doit d’être pilote dans ce domaine…

 

Nous avons croisé hier en début de soirée bien frisquette à Gorre mais typiquement  beuvrygeoise l’un de ces interlocuteurs favoris, de ceux qui se sont introduits et plus depuis quelques semaines, mais que dans les milieux autorisés de diverses natures et cultures qu’on ne pensee pas si durables.

 

Et sur ce qui s’est écrit ici et là, nous avons donc ré-abordé avec les développements B.H.N.S. le P.D.U. (encore à l'état foetal) et autres (encore dans les choux ou les...), le sujet de l’instauration d’un système de péage pour les diverses futures proches zones de stationnement dans Beuvry (dont le centre) et dont l’étude serait :

                  -     chez certain(e)s, avancée proportionnellement aux besoins de financement des promesses à venir qui se cumulent à celles qu’il faudrait hélas honorer assez rapidement...

                  -     chez d’autres, après récupération quelque part et rafistolage sous une couche de peinture supposée neutre, mais sans en dire plus faute d’avoir eu le temps.

                  -     chez par là-bas, encore sous une pile de chemises à sortir de leur emballage… Atttention à ne pas oublier aussi d’enlever l’étiquette !

 

Et ça partout… Va y avoir des prix partout, même si les articles sont encore sans étiquette !

 

Et oui, parce que ça servira de base lorsque leur valse commencera avec les soldes.

 

Donc, ayant remarqué que bien souvent à Beuvry, on suivait et donc appliquait ce qui était initié en hauts lieux (sauf quand ça dérange), nous avons posé quelques questions.

 

La dépénalisation des contraventions ouvrirait quelques perspectives intéressantes après le S.D.C.I. mis en place depuis peu.

 

ALORS ??????

 

Information sérieuse ou  information qui deviendra vite fausse ?

 

C’est vous qui voyez !

 

 

Nous avons retranscrit mais avec quelques explications ce dont on nous a (par inadvertance) entretenu.

Parce que nous avons par principe et aussi hélas localement par expérience toujours été méfiants envers les présentateurs et tateuses de shows publicitaires et sympathisant(e)s qui ne nous disent pas tout sur tout et surtout quand on aborde des sujets qui fâchent.

 

Donc et en effet, le stationnement sur la place Salengro est par moments un cauchemar, cauchemar ayant déjà conduit à la mise en place d’un parking « réservé» et gratuit normalement pour le personnel de la mairie, et les élu(e)s qui ne supportaient plus de ne plus trouver de place assez près de l’hôtel de ville.

 

Le système envisagé s'appuierait légalement sur un arrêté encadré par un texte de loi de 1884 le définissant comme une politique de régulation urbaine de la circulation automobile.et que donc à Beuvry pour l’actuelle municipalité, il répondrait à un de ses besoins motivés.

 

Selon l'association 40 Millions d'Automobilistes :

 

 

                  -     12 villes pratiqueraient un stationnement payant de manière illégale : Arcachon, Blois, Boulogne-sur-Mer, Bourgoin-Jallieu, Chartres, Elbeuf, Epernay, Hazebrouk, La Baule, Reims, Sens et Vienne.

 

  • plus de 25 communes dont Paris, Toulouse, Marseille, Lille (...) refuseraient de communiquer leur arrêté.
  •  

                  -     7 communes auraient actualisé leur arrêté pour se conformer aux exigences légales telles qu'Auxerre, Granville ou encore Nantes.

 

En outre, le cas du stationnement pour les utilisateurs de la médiathèque semblerait être le point le plus étudié. La fréquentation de celle-ci, tous publics confondus serait en croissance selon une remarque officielle.

 

L’achat de bâtiments en vue de leur démolition en périphérie de l’église afin d’étendre ce futur parking réservé à la médiathèque et la réduction d’un tiers de la taille avec  réaménagement de la cour d’école Sand seraient confrontés et soupesés en termes de voix plus qu’en euros.

 

Il est vrai que la période n’est pas propice à la prise de risque, ce qui risque fort de voir repousser une inauguration officielle au mieux à la fin d’un printemps prochain quand les boutons de fleurs auront éclos, et les gerbes …

 

Le pourtour de l’église risquant vite d’être saturé, l’idée d’un système de stationnement payant pour limiter la durée aurait germé dans quelques têtes (gratuit le mercredi après-midi, le samedi et le dimanche) avec idée d’un peu copier le système mis en place dans le centre de Béthune.

On ne cherche jamais bien loin les idées géniales dont on est à l’origine.

 

Mais tous les emplacements de parking pourraient bénéficier au moins d’un quart d’heure gratuit de stationnement en arborant un ticket derrière le pare-brise du véhicule.

Le garde-champêtre, dans le cadre des diverses missions qui lui sont confiées, aurait alors en charge :

                  -     dans un premier temps les explications pédagogiques aux contrevenants,

                  -     puis dans un second temps la récolte de contraventions.

 

Sauf qu’aucun texte de loi n'oblige à afficher son ticket de stationnement, comme l’a démontré l'association 40 Millions d'automobilistes devant un juge de Versailles, qui a ordonné la relaxe d'une contrevenante.

Une décision dont pourraient profiter bien des conducteurs échaudés et contestatairement débrouillards...

 

 

Mais qu’en serait-il des riverains ?

 

Tout aurait été réfléchi et un copier/coller d’un autre système déjà appliqué ailleurs pourrait voir le jour.

 

Les droits du stationnement seraient dûs

pour les périodes d'occupation suivantes

 

8h30 à 12h00

et

13h30 à 18h00

 

 

La zone rouge :

Le stationnement y serait limité à 1h30 (sur une base initialement envisagée dans une fourchette de 0.80€ à 1€/Heure ) avec pour objectif de fluidifier l’accès au centre ville.

 

La zone orange :

Le stationnement y serait limité à 4h (toujours sur la base envisagée) avec comme nouveauté, la possibilité d’un tarif adapté pour les résidents des zones rouge et orange, sur justificatif (abonnement résident : 1€ par jour).

 

La zone verte :

Le stationnement y serait limité à 8h (sur une base envisagée de 0.50€/Heure ) avec la possibilité d’un tarif spécifique, sur justificatif, pour les résidents des zones verte, orange ou rouge (abonnement résident : 1€ par jour).

 

L’idée directrice serait que le stationnement payant permettrait notamment de :


1- Favoriser le stationnement en centre ville des usagers du centre ville.

         En luttant contre le stationnement abusif sur l’espace public comme les voitures « ventouses ».

         De par la rotation des véhicules le stationnement payant sur la voirie favorise l’accès et les déplacements dans la ville et donc contribue à une meilleure fluidité urbaine.


2-Faciliter le stationnement des personnes qui résident là (http://www.langue-fr.net/spip.php?article152 )

         Le stationnement payant permet de libérer des places à proximité du domicile. De plus la qualité de résidant donne droit à une offre tarifaire préférentielle.
 

   3-Faciliter le stationnement des personnels de l'urgence

         Certaines catégories professionnelles ont des besoins spécifiques (professionnels médicaux, professionnels du dépannage, professionnels du service à domicile..) qui sont pris en compte par un dispositif permettant le bénéfice d’un tarif préférentiel. Vous noterez que le cas des livraisons reste en suspens, faute de politique de développement commercial comme indiqué dans un précédent article. Article dont nous avions déjà alors autorisé la recopie...

 

La bonne marche de ce système serait donc confiée au(x) garde(s)-champêtre(s) (modèle modifié(*) 2013) qui aurai(en)t toute autorité pour relever les infractions et verbaliser en qualité d’agent(s) de police municipale assermenté(s). Mais le règlement financier des infractions n’aurait pas encore abouti car dans l'attente des prochaines décisions du Ministère de l'intérieur, promises pour le début de l'été. C'est à dire après les élections sénatoriales.

 

En rappel, les derniers bons choix de la majorité sénatoriale à retrouver sur leur site.

 

L’ensemble des représentant(e)s de l’opposition élue gardent encore pour quelques jours leur mutisme habituel sur cette affaire.

 

Pourtant un stationnement payant peut être considéré comme illégal car il n'est pas une simple taxe appliquée librement par les municipalités.

Il doit s'appuier légalement sur un arrêté encadré par un texte de loi le définissant comme une politique de régulation urbaine de la circulation automobile. 

 

Pour être légal, il devra donc répondre à un besoin motivé de la municipalité.

 

 

€ € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € 

 

C’était quoi la question ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos
commenter cet article

commentaires

TOTO 17/03/2014 22:08

Zéro + zéro = la tête à toto, c’est bien connu.

Mais si on faisait un peu de calcul pour aller au dessus du zéro, enfin pas trop quand même !

Depuis la prise de la mairie par le PS, 605 délibérations ont été soumises au vote.

Sur les rangs de l’opposition 6 personnes.

Soit 6 X 605 = 3630 occasion de voter.

Sur ces 3630 occasion de voter il n’y a que 89 vote contre soit

2,45 % de non !

Mais c’est pas fini !!!

En réalité on arrive à ce pourcentage de votre contre grâce à 2013, année de sortie d’hibernation avec une « opposition massive » à 4,83 !!! (élections de 2014 oblige !)
Dont des refus de subvention de 500 et 1000 € pour 2 clubs de sport.

Ce qui pourrait permettre de faire croire que ces gens là étaient des opposants.
Sauf que… tout le monde n’est pas dupes M’sieurs dames !

Car après un semblant d’opposition en 2008 avec 16 votes « contre » soit 2,61 % (tiens 16 n’est pas divisible par 6… déjà pas d’accords entre eux dès le début !)

Que dire de l’année 2009 à Zéro vote contre ???
Zéro vote contre ce qui veut dire un soutien total à Nadine !!!
Mais au fait 2009, n’est-ce pas l’année où Voltaire Bouque a reconnu dans le journal qu’il soutenait la gestion de la majorité ???

En 2010, les élus de l’opposition ont voter un peu contre certaines décisions municipales suite à la montée du mécontentement sur internet et dans les tracts….. ils étaient contre des choses plus ou moins importantes comme une augmentation de quelques centimes pour le prix des repas de cantines (soit une augmentation par enfant de moins de 10€ pour une année complète si l’enfant mange à la cantine tous les jours).

L’année 2011 n’est pas mal dans son genre : 6 votes « contre » sur une délibération concernant un vote de principe sur le Schéma Départemental d'Accueil des Gens du Voyage (SDAGV). Beuvry n’étant pas directement concerné !

Mais soyons sport (un truc qu’ils n’aiment pas trop….le sport !) comptons ce petit pourcent pour l’année 2011 !


En 2012, on a le droit à une opposition à 14 votes « contre » dont 5 sur une délibération de principe concernant avis sur une enquête publique concernant Béthune….


Bref, si on retire les 2 délibérations qui ne concernent pas Beuvry on arrive à une « opposition » à 2,16 %


Une opposition à 2 % ça c’est de l’allégé, non ?

Pugwash 18/03/2014 00:10

2,16%

C’est le nouveau taux de crédit pour une opposition ?
Mais quel crédit croyez-vous qu’elle puisse avoir ?

Votre (mauvais) sujet a déclaré qu’il était LE représentant de l’opposition, élu de et par la population… Himself, yes sir !

Avec 2,16% des 1838 voix obtenues en 2008, ça nous fait presque un maximum de 40 personnes qui ont eu la joie de voir leur opposition exprimée une fois en 6 ans lors d’une délibération !

Si on continue par là :

a- En retirant les 6 « élus », ça fait presque 34 personnes qui ont pu croire avoir eu raison de leur faire confiance mais 1 seule fois en 6 ans…
b- En retirant les 29 personnes qui avaient été assez folles de lui apporter leur caution, il ne reste que moins de 11 personnes…

Moins de 11 personnes !

En 6 ans et pour une seule fois chacune, ces personnes qui ont eu foi en ses promesses ont vu leur opposition être exprimée et leur point de vue défendu…

Etonnant, non ?

Votre diésel, il est plutôt économique non ?

Et quand on pense que TOUTES les listes sont allées pleurer à sa porte pour qu’il accepte de revenir chez elles…
Avec ou sans son orchestre… On est allé jusqu’à essayer de l’attirer en faisant des promotions plus ou moins fumeuses à ses flûtistes… Avec de jolis cachets…
Pas étonnant qu’il ait laisser mijoter avant d’accepter l’offre la plus intéressante pour lui. Avec un taux aussi bas, va pouvoir se rembourser !

Y en a même qui ont flairé la bonne affaire et en ont profité pour prendre aussi des stock-options…

Y pas photo !

Fantômette, celle qui rit et qui... 17/03/2014 19:00

Quand un grand candidat à une élection municipale, croisé dans la rue, déclare à son compagnon de marche en nous regardant hautainement : « Je ne supporte pas ce genre de personnes qui se la jouent cultivées en parlant du grand Mozart et qui, j’en suis sûr et certain, n’ont jamais vu le moindre de ses tableaux ! ».

Surtout quand ce compagnon demande à quel poste joue Mozart dans son équipe pour aller chercher son tableau de scores dans L’équipe…

Nous arrivons à certaines certitudes.

Étonnant, non ?

Pugwash 17/03/2014 20:23

Quand on est sourd comme Mozart comment voulez-vous composer sa salade autrement ?

Bonne soirée.

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément