Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 17:30

 

La municipalité de Beuvry (62660) serait comme d’ordinaire, et normalement comme d’autre(s), à la recherche de moyens financiers suffisants pour pouvoir réaliser les très ambitieux projets de prestige qu’elle a pour son second mandat.

 

Ce qui est remarquable grâce à la valse des fauteuils et strapontins et le tango des alliances, temporaires, conditionnelles et aléatoires…

Et là(s) comme ailleurs, aucun hidalgo ne saurait hésiter … Ni résister…

Obladi oblada…

 

 

Mais il faut aller vite, une réalisation finalisée et rentabilisée [sic] pour la collectivité aussi et en plus, ça demande trop souvent trop de temps…

Tout comme la réservation de plaques de marbre avec un nom chéri…

 

Le tout en essayant de rester à flots, pas comme il y a quelques années…

Mais ça c’est pour celles et ceux qui n’ont pas réussi à oublier…

 

 

En effet les subventions se faisant rares, ce qui n’est pas un changement, et même de plus en plus au niveau européen ; il faut trouver des ressources financières rapidement.

Car le réseau bancaire, malgré toutes les facilités qui lui ont été accordées du centre jusque dans les faux bourgs pour se faire pardonner et s’en attirer les bonnes grâces finit par se montrer lui-aussi de plus en plus méfiant, du moins pour ce qui est des manipulations d’argent au niveau (inter-) communal.

Les solutions restantes se font donc bien de plus en plus rares…

 

Il reste donc les constructions Lego [sic] permettant des combinationes [sic] familiales et agreements avec toutes les fins anglaises possibles…

 

Référence http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/gentleman_s_agreement_gentlemen_s_agreements/36630

 

 

Alors, il faut de plus en plus aller encore plus en avant, surtout si on est progressiste(s), enfin pour certains progrès bien précis qui d’abord normalement se cumulent.

 

Alors, pourquoi une idée ne serait-elle pas de progresser un peu plus dans une étude de stockage de gravas et de déchets inertes…

 

Surtout que ce serait européennement subventionnable et pour le moment gouvernementalement soutenu avec le projet de canal à très grand gabarit…

Ce qui permettrait un peu plus loin des zones polluables, à l’abri de quelques monticules ornementés à la mode paysagiste, de financer par d’autres vases, des communicants, une sorte de havre fluvial…

 

Oui mais…

 

De quels déchets devrait-il normalement s’agir alors ?

 

Et bien de déchets inertes qui sont des déchets qui ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune autre réaction physique, chimique ou biologique de nature à nuire à l'environnement (pavés, sables, gravats, tuiles, béton, ciment, carrelage...). 
 

Références :

 

                        http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/c/document_library/get_file?uuid=5572061c-7964-4b20-bc8f-d67f55c7c10b&groupId=10139

 

                        Arrêté du 28 octobre 2010 modifié relatif aux installations de stockage de déchets inertes, JO du 16 novembre 2010.

 

                        Arrêté du 5 mai 2010 modifiant l’arrêté du 22 septembre 1994 relatif aux exploitations de carrières et aux installations de premier traitement des matériaux de carrière pour la prise en compte des dispositions de la directive européenne concernant la gestion des déchets de l’industrie extractive, JO du 27 août 2010.

 

                        Circulaire du 22 août 2011 relative à la définition des déchets inertes pour l'industrie des carrières au sens de l'arrêté du 22 septembre1994 relatif aux exploitations de carrières et aux installations de premier traitement des matériaux de carrières.

 

Ces dépôts de déchets inertes se feraient entre autres sur la base d’accords cadres élaborés et signés entre les pouvoirs publics impliqués et les professionnels de la construction  dans un programme global commun de mise en place et de respect de bonnes pratiques environnementales, tant au niveau de la gestion des déchets inertes que de l'utilisation de matériaux recyclés sur les chantiers comme :

                  -     des chantiers de démolition, de réhabilitation et de construction dans le secteur du bâtiment industriel, énergétique, etc…

                  -     de l'entretien d’ouvrages existants, que ce soit fluvial, canal, central, ou autre ;

                  -     de la réalisation de nouveaux projets pour les travaux publics de surface ou en sous-sol ;

                  -     de mines réhabilitées ceci normalement à l’exclusion de certains stériles miniers qui ne sont pas inertes et peuvent par exemple contenir des métaux ou hydrocarbures…

 

Il est bon de rappeler ici  que les plans de gestion des déchets du BTP n'ont qu'une valeur incitative. Ils n'ont pas de valeur juridique et ne sont donc pas opposables aux tiers.

 

Sans vouloir émettre d’hypothèse pouvant paraître farfelue, il est bon de rappeler que bien des espaces industriels seront  amenés à plus ou moins brève échéance à être remodelés et revalorisés. Cela pouvant passer par le chimique et le nucléaire…

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos
commenter cet article

commentaires

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément