Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 13:11

Héron, petipon !

 

Chaque jour, sur de longs pieds, allaient on ne sait où,

Quelques Hérons aux longs becs emmanchés de longs cous,

Le long d’un canal envasé, ce qui est banal.

Tous admiraient du bord, ces oiseaux toujours prêts à surprendre

Et à y berner plus d’une carpe.

Descendus des branches basses effeuillées,

Par des odeurs, alléchés, ils s’y regroupaient.

Mais ils crurent mieux faire d'attendre

Qu'ils eurent un peu plus d'appétit.

Cette lignée vivait en régime, et mangeait avec douce heur.

Ne soyons pas si difficiles :

Les plus accommodants ce sont les plus habiles :

On hasarde de perdre en voulant trop gagner.

 

Gardez-vous de rien dédaigner ;

Surtout quand vous avez à peu près votre compte.

 

Bien des gens y sont pris ; ce n'est pas aux Hérons

Que je parle ; écoutez, humains, un autre conte ;

Vous verrez que chez vous j'ai puisé ces leçons.

 

D’après J. de la Fontaine

 

Tiens, à Beuvry, nous avons encore pu rencontrer des personnes qui aiment raconter quelques fables et fabulettes, normalement toutes arrangées afin de s’accorder avec leurs moralités.

Alors voici ce que certains bricolages et montages ratatouilés ont inspiré.

C’est un peu technique, soit. Mais qui a dit qu’il ne fallait que se contenter d’être primaires ?

 

Donc aujourd’hui ce n’est pas d’oiseaux dont il est question. Même s’il est bien un peu question de plumet et de sortes de tridactyles autochtones et migrateurs qui se veulent savant(e)s au point de réinventer le mouvement perpétuel.

 

Le schéma que nous avons réalisé et placé à la fin, illustre la manière dont fonctionne la nouvelle fontaine de jouvence beuvrygeoise.

Sorte de corne d’abondance promise…

 

En résumé ?

 

 

Imaginez un certain volume de liquide qui tombe d’une réserve placée là-haut dans un réservoir situé tout en bas, celui-là, hermétique à tout autre élément extérieur d’un milieu bien délimité. La pression, non plus sur, mais dans ce dernier augmente et l’air (qui ne manque pas) qui est symbolisé par une flèche rouge, remonte dans le deuxième tuyau, pour augmenter à son tour la pression dans le récipient du milieu.

Sous l’effet de cette pression, le liquide du récipient intercalé comme il se doit quelque part dans le milieu, est poussé et vient enfin se déverser dans l’écuelle percée du haut et entretenir un certain mouvement.

 

A Beuvry (62660), avec cela aussi on espèrerait abracadabratement faire croire qu’avec un changement d’une gravité certaine un mouvement perpétuel a été créé, mais ça n’est pas le cas ! 

 

Car il en est des fontaines comme des cruches, c’est qu’à la fin la réalité aussi se montre bien cruelle !

Cette action comme d’autres se tarit et bien les choses finissent par se montrer d’abord creuses puis vides…

 

En effet, si la fontaine arrive à fonctionner suffisamment longtemps :

  1. le réservoir du milieu va se vider progressivement,
  2. mais celui du bas se remplit !

 

Alors comme beaucoup d’autres phénomènes locaux à Beuvry, un tel dispositif ne peut donc pas tourner indéfiniment !

On peut faire tous les montages possibles, les retombées finissent toujours par se tarir… Et aucun coup de baguette de sourcier (-ière) ne pourra rien y faire…

 

Et maintenant, une ch’tite minute pédagogique !

 

Image du Blog angeoudemongif.centerblog.net

 

Mais sexennalement et avec un appui multimédiatesque conséquent à des heures convenables, on se dit que la municipalité de Beuvry peut tout trouver.

 

Y compris la ressource 404 (*) !

 

(*)       Un dictionnaire a été fourni gracieusement aux caïnophobes de fond pour saisir le sens profond de : ressource(s)… Pour ce qui est de 404, une visite sur internet doit leur en avoir fourni l’exemple. Contrairement à une visite de concession (Peugeot bien sûr) qui est donc perpétuellement inutile !

 

Parce que cet adverbe a pour préfixe « sexe », suivi de… signalons au passage qu’à Beuvry aussi l'adjectif juridique « annal », n'exprime pas la périodicité, mais signifie « qui n'est valable que pour un an » ou « qui produit ses effets au bout d'un an ».

D’où l’emploi de « sex » avec « annal » indiquerait qu’il faudrait peut-être attendre six ans pour en sentir plus ou moins profondément les effets…

 

Notez qu’en adjectifs, selon le contexte, cela peut exprimer une valeur de périodicité ou bien une valeur de durée.

 

Par exemple :

  • sexennal revêt une valeur de périodicité dans l'expression scrutin sexennal(élection qui a lieu tous les cinq ans),
  • mais une valeur de durée dans l'expression mandat sexennal (mandat d'une durée de six ans, aussi appelé sexennat).

 

D'autres combinaisons de préfixes multiplicatifs et d'adjectifs sont possibles.

 

Tout dépendant de l’effet souhaité !

 

Les coûts et les douleurs ne se discutent pas à Beuvry.

 

Pour les amateurs et hâteuses de rôts voici des liens pour copier-coller :

 

http://www.druide.com/enquetes/adjectifs-de-p%C3%A9riodicit%C3%A9

 

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/pierre-antoine-delhommais/les-hateurs-de-rot-du-palais-d-iena-20-12-2012-1604254_493.php

 

Image du Blog angeoudemongif.centerblog.net

 

Revenons au décorticage de ce montage

 

L’énergie nécessaire à la circulation de tout ce liquide de la fontaine vient du fait qu’initialement, le liquide provenant de la source placée au milieu est à une altitude plus élevée que là, en bas où il doit finalement arriver….

Pour augmenter l’effet visuel de la fontaine, il faudrait augmenter l’écart de hauteur entre ce qui est là-haut et ce qui est en bas, et mettre ce qui est au milieu au même niveau que ce qui est là-haut.

 

Donc, avoir le bras long si besoin !

 

Remarquez, au printemps, on a bien réussi à rendre tout aussi crédible ce petit tour de passe-passe à Beuvry…

Mais si l’on observe bien, la supercherie se dévoile bien assez tôt. Du moins pour les personnes qui s’en donnent la peine…

 

 

Fontaine perpétuelle d’Escher

revue et corrigée par des chers..

 

En attendant un probable article sur des béliers sur le retour et leurs coups fumants mais qui ne voient arriver en réponse qu’au maximum 20% de ce qui est envoyé à chaque fois…

 

Et enfin, le schéma annoncé pour les bricoleurs en quête d’action et de tuyaux !

 

Beuvry sur son dernier arbre perché...

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos
commenter cet article

commentaires

Titi 20/08/2014 10:19

C'est vrai que vos Goa'uld -s n'ont rien inventé mais se sont contentés de récupérer et se font passer pour des dieux. Depuis le début j'ai trouvé le nouveau logo de Beuvry très fadasse. Encore un produit de consommation acheté en grande surface par une municipalité qui cherchait à faire vite. Des logos du même genre on en trouve plein chez les communes de la même famille. Aucun rapport ? Remarquez, on n'en connaît toujours pas le prix !

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément