Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 18:13

 

Pourquoi

un article

n’est pas

un rapport

?

 

Lors de la dernière en date des réunions informelles que nous avions planifiées, diverses questions ont été posées suite à ce qui se dit, se lit, se commente sur et dans Beuvry (62660) avec toute cette actualité trépidante !

 

Si certaines personnes bien acoquinées et normalement introduites, entre deux va-et-vient, affirment que Beuvry bouge et en font alors la promotion, il est bon de rappeler que c’est un tantinet M.M.S. (*)

 

(*)   Pour les illetré(e)s, M.M.S. est l’abréviation pour mars-mai-septembre et non pas comme ces personnes le prétendent encore mardi-mercredi-samedi …  On y aurait encore les espoirs et les prétentions d’un autre âge ? Ou que ces choses-là ne changent pas …

 

Bref, ces constatations nous ont amené(e)s à cet article au titre plus annonciateur contrairement à d’autres, plutôt évocateur ….

 

Quoi de plus normal, nous n’avons jamais osé promettre de choses auxquelles nous ne nous serions pas tenus …

 

Même pour une parole, ce qui est donné est donné, ce qui est repris est ….

Du moins c’est une des choses que nous avons retenu de la période primaire.

 

Des articles, de toutes les couleurs, vous en trouverez un peu partout. Mais des rapports ?

 

 

Kézak?

 

Ce document-là doit suivre certaines règles.

 

Un rapport est un texte qui concerne une question précise: il doit présenter des faits et des réflexions pour qu’une décision éclairée puisse être prise sur la question étudiée.

 

Comment s’assurer que les personnes à qui il est destiné :

                  1-   liront intégralement un rapport ?

                  2-   en retiendront les points essentiels ?

                  3-   y feront référence pour argumenter ?

                  4-   arriveront à le faire admettre comme référence fiable ?

 

En tout premier point, cela peut être amusant de rédiger des rapports.  La rédaction d'un rapport ne devrait pas être nécessairement une tâche ennuyante, fatigante et gênante.

 

Parce qu’un rapport en un élément essentiel de l'éthique que l’on cherche à démontrer et surtout à faire partager. Là où la pédagogie revient …

 

Pour cela, il faut qu’un rapport puisse être lu, pas pour qu'il disparaisse rapidement lors d'un classement. Ou dans une corbeille, fut-elle virtuelle !

 

Donc, il faut, dans la limite des spécificités qui lui sont propres, le rédiger d'une manière suffisamment simple à comprendre de façon à inviter par ce fait également, le lecteur à le lire jusqu'au bout.

Il faut savoir :

                  1-   à qui il s'adresse (le public « cible » ),

                  2-   pour quelle raison le lecteur voudrait lire ce rapport,

                  3-   ce que ce lecteur attend et veut de ce rapport.

 

Il y a plusieurs façons de savoir ce que le public veut savoir car l’auteur doit déjà connaître ses attentes à près de 80%. Sinon pourquoi vouloir faire un rapport ?

 

Il faut y évaluer chaque élément et se poser la question suivante : « Cela va-t-il intéresser les lecteurs ? »

 

En outre, personne ne devrait essayer de rédiger tout(e) seul(e) un rapport au nom d’un groupe.

 

Ce devrait être une activité de groupe :

                  a-   sous la direction des représentant(e)s de la communauté constituée,

                  b-   pour la communauté entière,

                  c-   avec l'assentiment de la communauté.

 

Il est toujours bénéfique de réaliser un rapport comme un script de « dialogue », dans lequel chaque partie est au minimum une ébauche de suite d’éléments dans le processus engagé..

 

Les principales qualités d’un bon rapport sont l’objectivité et la concision.

 

Généralement, un rapport a pour objet d’informer de certains faits ou de certaines situations requérant une attention particulière et de donner l’ensemble des éléments requis pour porter un jugement ou prendre une décision dans ce contexte.

 

Évidemment, un rapport peut aussi se conclure sur une recommandation, puisque généralement c’est un avis que l’on a sollicité ou que l’on veut donner sous la forme d’un rapport.

 

Le rapport est un texte essentiellement informatif. Il s’adresse à des gens qui doivent sse forger une opinion claire et certaine, prendre une décision rapide sur un sujet précis. L’information doit y être exposée clairement et complètement.

Un bon rapport est efficace s’il rend possible la solution d’un problème précis.

 

Tout rapport convenablement conçu doit être divisé en autant de parties que nécessaire. Chaque partie doit être clairement référencée et avoir un titre, de manière à ce qu’on puisse dresser une table des matières complète et détaillée. Cet élément est important, car les personnes qui attendent de pouvoir en faire la lecture doivent pouvoir se référer aisément à n’importe quel élément du rapport et retrouver facilement toute information pertinente.

 

La longueur d’un rapport varie selon la nature du problème étudié.

 

Un rapport doit être efficace. Cela signifie qu’il ne faut jamais perdre de vue ce qui fait sa valeur: sa capacité de clarifier une situation, d’exposer tout ce qui est pertinent pour la comprendre et de permettre un jugement éclairé.

 

Il faut donc éliminer tout ce qui peut détourner de ce but et adopter la structure la plus simple et la plus transparente possible.

 

Entre S.M.S. et roman fleuve, l’erreur la plus fréquente consiste à noyer les informations vraiment pertinentes dans une masse d’informations secondaires ou sans rapport avec la décision à prendre.

 

Pour chaque situation, il existe des règles spécifiques à respecter dans la rédaction des rapports. Il est nécessaire de s’informer de ces normes.

 

 

 

Ces vidéos n’ont aucun rapport avec le sujet traité, mais c’est juste parce que sous ce rapport pour adultes normalement consentants (en un seul mot) elles aussi peuvent faire du bien … Là où ça fait du bien !

 

Poupou pidou !

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos
commenter cet article

commentaires

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément