Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 21:32

Je viens de consulter certains textes officiels sur internet et soudain, la série de réfléchissements (merci Jean-Pierre ) qui tue :

 

Si nous avons deux bassins de stockage d’eau à proximité d’un point de forage, il y aura très vite mise en place d’une unité de traitement plus ou moins élaborée et importante, d’où mon article sur le chlore, trop souvent encore utilisé à mon goût pour nettoyer.

Car, à moins d’être idiot, faire transiter de l’eau sale (non traitée, nettoyée si vous préférez ! ) dans des canalisations d’eau destinée à la consommation humaine est une hérésie. Il ne faut pas oublier que lesdites canalisations devront déjà être régulièrement nettoyées dans un usage « intelligent », pour y maintenir des conditions d’hygiène compatibles pour une telle destination. Là aussi il y a des normes à respecter.

Les machines pour mettre cette eau sous pression avant de l’envoyer n’aiment pas beaucoup non plus les eaux chargées qui enrayent les compresseurs et obligent à un entretien plus fréquent.

Donc, je crois qu’il y aura aussi mise en place d’une unité de traitement dite en amont sur le site de Beuvry.

 

Mais ce n’est pas tout.

 

Quand on traite, il y a des déchets ! Que va-t-on en faire messieurs dames ?

 

Ben euh… On les conditionne et on les incinère ! Car cette technique est dite valorisante pour les déchets selon les hautes autorités.

 

Vous voyez où je veux en venir ?

 

Quelle commune souhaite voir être construit sur son territoire un incinérateur ? 
 

Et puisqu’on a déjà sur place deux bassins, une unité de traitement, pourquoi pas le reste ?

 

Il faut limiter les coûts, et là pas de problème de transport de déchets qui est un  système très contrôlé, on aurait tout sur place !

 

Mais comme on ne répond pas aux interrogations qui pourraient fâcher…


Tout comme l'eau d'un cours d'eau ou d'un canal contient plein, plein, plein de choses...
 

Alors comme moi, préparez une bonne fasse de café et lisez ce qui suit attentivement.

 

Déchets usuels inertes

 

Les plus connus de ces déchets sont les huiles et les peintures. L'incinération avec valorisation énergétique est un des procédés employés pour les recycler. Elle permet la production d'énergie et la destruction des déchets peu combustibles.

Produit

Procédé

Déchet liquide

à composante minérale.

Tels que déchets de revêtement de surface, boues résultant du travail des métaux, dépollution d’eau, etc.

Traitement physico-chimique minéral : neutralisation des acides et des bases, transformation des produits toxiques solubles en composés insolubles précipités au sein de la solution, séparation des solides et des liquides par décantation ou par filtre.

Déchet liquide

polyphasique.

Tels que résidus de lavage et de dégraissage des cuves et des sols.

Traitement physico-chimique organique en deux étapes : séparation par décantation et séchage par incinération.

Déchet organique.

Tels que huile, peinture, vernis, etc.

Incinération avec valorisation énergétique : production d'énergie et destruction des déchets peu combustibles.

Avant rejet à l'atmosphère, les gaz restants sont traités au charbon actif par adsorption, et neutralisés.

Déchet synthétique.

Huile synthétique, produits de nettoyage des automobiles, etc.

Incinération avec valorisation énergétique : production d'énergie et destruction des déchets peu combustibles.

 

Déchets industriels dangereux

L'industrie produit une grande quantité de déchets dangereux.

Ce sont pour la plupart des produits comprenant des substances chimiques toxiques ou instables. Les déchets toxiques sont dangereux pour la santé et pour l'environnement. La manipulation de déchets instables entraîne des risques d'accidents graves.

Produit

Procédé

Boue de déchets industriels

Chauffage des déchets dans le but d'en réduire la masse et de valoriser les sous-produits. Il s'agit de techniques de séchage ou de séchage par incinération en utilisant différentes technologies. La vapeur issue du séchage peut être recyclée comme source de chaleur dans le procédé à partir d'une chaudière. En fonction des résidus obtenus par séchage, ceux-ci peuvent être stockés pour une utilisation ultérieure.

Déchet liquide biodégradable

Tels que les eaux issues d'un traitement physicochimique, eaux de pollution accidentelle, etc.

Traitement biologique qui consiste à transformer la matière organique en une boue par des moyens physiques. Les micro-organismes dégradent et assimilent certaines substances organiques par sécrétion d'enzymes. La boue biologique est extraite de l'eau par décantation ou flottation. Pour accélérer le processus de dépollution dans les procédés aérobiques, on utilise un apport d’oxygène (de l'air ambiant, ou pur) dans les bassins.

Hydrocarbure liquide

Les hydrocarbures liquides sont en particulier des résidus de nettoyage de fond de bac ou des concentrats huileux provenant d'opérations physico-chimiques (filtration, décantation).

Séparation de l’eau, des hydrocarbures et des sédiments par des procédés physiques (décantation, débourbage, centrifugation, filtration).

Valorisation thermique des hydrocarbures récupérés.

Hydrocarbure solide

Concerne les hydrocarbures pâteux et ou solides tels que les déchets d'hydrocarbures issus de raffinerie et de dépôts pétroliers ; ou tels que les déchets pétroliers d'activités portuaires : boues de station de déballastage, boues de curage de bassins, déchets de marée noire, etc.

Les déchets d'hydrocarbures sont mélangés à des réactifs neutralisants. Ce processus lent produit une séparation des hydrocarbures sous forme simple (CO2, H2O). Combinée avec des réactifs, cette matière sous forme physique homogène devient stable, hydrophobe, oléophile et commode à entreposer.

La matière finale servira comme terre de recouvrement, absorbant oléophiles, ou incorporée aux enrobés routiers.

Métal

Concerne les métaux tels que fûts, conteneurs, emballages légers, mâchefers, sels d'argent de bains photographiques, etc.

Les fûts, conteneurs, emballages légers (en fer blanc) qui ne sont pas réutilisés en l'état après nettoyage sont compactés et transportés aux aciéries).

Les mâchefers, dépollués et ôtés de tout élément métallique sont réutilisés par l’industrie métallurgique.

Les sels d'argent sont stockés et transférés dans un réacteur agité, pour précipiter le sulfure d’argent. Après séparation, on obtient une boue qui sera calcinée pour la récupération de lingots d'argent.

PCB

Les PCB ou polychloro-biphényles sont des dérivés chimiques chlorés plus connus sous le nom de pyralènes. Les PCT (polychloro-terphényle) sont des produits approchants

Incinérés et détruits à très haute température dans des unités spécifiques. Dans certaines unités, le chlore contenu dans le PCB est recyclé par incinération, sous forme d'acide chlorhydrique.

PCB desTransformateurs et condensateurs contenant du pyralène.

Chaque appareil ou équipement est vidé de son contenu liquide, démonté, et traité suivant la nature des parties actives, noyaux, bobines, cuve, etc. Après décontamination, le cuivre et le papier sont séparés et réemployés.

Solvant

Cétones, hydrocarbures aliphatiques, méthylbenzène, esters, glycols et solvants chlorés (trichloroéthane) issus d’activités industrielles légères (ateliers de réparation automobile) ou lourdes (métallurgie, construction automobile).

La régénération de solvants utilise la distillation simple, puis par distillation fractionnée sur colonne, pour séparer les différents constituants des solvants usés.

Après distillation, les solvants sont « séchés ». L’eau résiduelle est extraite par fixation sur un support ne réagissant pas chimiquement avec le solvant.
Valorisation thermique des hydrocarbures récupérés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Ségolitude 30/12/2009 20:03


Bon, il faut suivre votre joyeuse présentation...

Mais en tous cas, voila des tableaux et des explications que j'aimerai voir dans le magazine municipal à la place de photos (qui montrent toujours les mêmes têtes !)


Philippe Dourdan 01/11/2009 12:13


Donc, on va trouver un super incinérateur aussi chez vous?

Y a encore des gens qui vienne s'installer à Beuvry?

Des fous quoi!


Tintin 07/10/2009 13:15


Moi se qui me fait peur c'est qu'on sait qu'il y a plein de merde dans le canal et qu'on va refaire une base de sport au même endroit sans rien changer.


Tintin 07/10/2009 13:10


Moi se qui me fait peur c'est qu'on sait qu'il y a plein de merde dans le canal et qu'on va refaire une base de sport au même endroit sans rien changer.


Jacques Marquant 06/10/2009 20:13


Du beau, du bon, du costaud !

Vous n'avez pas déja eu une étude sur la pollution du canal il y a quelques années faite par une université ?
Elle est dispo en mairie ?
Pour info ?


Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément