Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 15:01

01.jpg

 

Pour ces 90 ans :

2012, année exceptionnelle !

 

Et pas qu’à Beuvry… Tou(te)s les petit(e)s veinard(e)s de la région et même du monde et même de l’au-delà vont être à la fête.

 Ça va sentir la rose, faudra de sortir des toilettes parfumées pour l’occasion, c’est sûr !

 

Donc, 2012…

 

En effet, 2012, ce sera l’année  consacrée à la Vache qui rit

 

Post Scriptum(*: Ne tournez pas la tête dans toutes les directions, celle-ci n’est pas à Beuvry donc elle ne s’y affichera pas !

 

(*) nom masculin invariable (latin postscriptum, depostscribere, écrire après) exemple : on fait des promesses dont certaines par écrit et une fois l’affaire conclue et les signatures apposées comme les sots qu’on a déposés, on renie sa parole. Voilà ce qu’est un P.S. Etonnant, non ?

 

 

 

La vache qui rit, la seule, la vraie, l’unique, est née dans une boucherie.

 

C’est la seule ! Gloire aux bouchers de l’époque et à leur sens de l’humour à marquer d’un tas de croix dans la région.

 

C’était pendant la Ière guerre mondiale et l’état-major français  cherchait un emblème pour identifier les RVF, les unités du Ravitaillement en Viande Fraîche.

 

C’est le père de Gédéon le canard, Benjamin Rabier qui s’y colla lors d’un concours lancé par l’armée et qui créa donc cette bonne bouille hilare qui plut de suite aux poilus !

 

Ceux-ci l’appelèrent la « vachkyrie » pour se moquer ce ceux d’en face qui aimaient Wagner avec de la choucroute et avaient mis les Valkyries en emblème sur les véhicules des transports de troupes.

 

La guerre ayant quand même pris fin et dans l’attente de la suivante, un affineur jurassien, Léon Bel, l’utilisa comme logo lorsqu’il se mit à produire en 1921 le premier fromage industriel.

 

Ce fromage de type tartinette est connu pour sa boite ronde illustrée. A Beuvry, en tartines, comme en suppositoires, on en connaît aussi un bon bout, vu qu’on nous la beurre façon rance chaque mois par bulletin interposé en appliquant une bonne couche pour les ravalements de façades.

 

Pour les nul(le)s, les hermétiques, seul(e)s ou en réunion,

bref qui ne connaissent en culture que celle de la betterave…

 

Les tartinettes sont des fromages fondus souvent enveloppé dans des triangles d’aluminium en boite de carton. Il s'agit d'un produit d'origine helvétique, à base d’emmental.

On peut aussi citer la défunte La mère Picon, née, fabriquée mais hélas depuis des années enterrée en Savoie. Une grande perte !

 

Alors, merci qui ? Non, pas mamie mais plutôt Wikipédia !

 

Celle-ci représente une vache hilare portant des boucles d’oreille constituées de boites de La vache qui rit mises en abyme.  (Le « S » mis à mises c’est parce que ce sont les boucles qui le sont. Soit dit en passant pour les actives et les retraitées en grammaire potable !)

 

Pour les nul(le)s, les hermétiques, seul(e)s ou en réunion,

bref qui ne connaissent en culture que celle de la betterave…

 

La mise en abyme expression également orthographiée mise en abysme ou plus rarement mise en abîme est un procédé consistant à représenter une œuvre dans une œuvre du même type, par exemple en incrustant une image en elle-même. On retrouve dans ce principe l'« autosimilarité » et le principe des fractales ou de la récursivité en mathématiques.

 

Alors, merci qui ? Non, pas mamie mais plutôt Wikipédia !

 

Aujourd’hui, on en consomme 125 portions par seconde dans le monde !

 

Oui, vous avez bien lu : 125… A la seconde !

Et à Beuvry, là encore si on convertit et qu’on cumule, ça fait dans un mois de 30 jours avec 4 semaines à 35 heures un total de 63 MILLIONS ! Net d’impôts !

 

Alors si on étend la chose au canton, au département, à la région et enfin (pour le moment) à l’arrondissement…

 

Mais pour Beuvry nous direz-vous ? A Beuvry, c’est comme l’année d’avant : Banco ! C’est impayable, on va se manger toutes les portions. Faites-nous crédit au moins de nous croire.

 

Et la composition du fromage alors ? Elle est faite à partir de pâtes pressées auquel y sont ajoutés du lait écrémé, du beurre, des protéines de lait, des sels de fonte comme des polyphosphates, des citrates, des diphosphates et des phosphates de sodium et enfin un peu de sel !

Il ne nécessite pas de conservation au froid même au fond des placards de la base nautique.

 

Par ailleurs, de nombreux industriels du fromage ont tenté de s’approprier une part du succès commercial de La vache qui rit, la plus connue est la marque La vache sérieuse qui avait pour slogan :

 

                 « Le rire est le propre de l’homme ! Le sérieux celui de la vache ! La vache sérieuse. On la trouve dans les maisons sérieuses »

 

et qui perdit son procès en contrefaçon en 1959.

 

Et notre Vache qui rit est une star internationale. Qui aurait pu croire qu’un pur produit local aurait pu rayonner ainsi ?

Et sans antenne. Car collectivement elle sait faire la vache et même sans…

 

En Inde, elle est aussi sacrée que les autres. A Beuvry aussi d’ailleurs ! 

 

 

Car rappelez-vous, pour recevoir plus de gros cadeau à Noël, il faut remplir trois conditions :

            1-   Etre né(e) à Beuvry, donc ne pas être immigré(e).

            2-   Travailler à Beuvry, donc être inscrit(e) sur les listes et pas clandestin(e).

            3-   Habiter à Beuvry, donc pouvoir lui payer Fauchon avant d’être fauché(e).

 

Même Guéant ne peut pas faire mieux, même si elle le dit !

 

Trop de Beuvry ?

 

Ras le bol de Beuvry ?

 

Indigestion de Beuvry ?

 

Que voulez-vous, nous c’est seulement Beuvry qui nous préoccupe.

 

Car déjà là, les problèmes se cumulent !

 

Bonne année quand même !

(surtout à Beuvry !)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pugwash 02/01/2012 22:48


Mais nous aussi,


malgré les augmentations


qui s’ac-cumulent


on l’aime


La vache qui rit !


 


Seulement façon de parler : à part sur les affiches, les dépliants publicitaires, pendant les campagnes promotionnelles, les soldes, les offres à 1
euro, en tête de gondole entre les lentilles et les mouchoirs,  en couche sur les toasts  on n’en  profite pas vraiment souvent à Beuvry !


 


Ça se discute, mais si on en a bien vu la couleur, on aimerait bien y goûter aussi à toute cette crème onctueuse promise dans les Rolex
publicités…

Sisyphe 02/01/2012 21:02


Waou La vache !


Quel article !


Au départ, un article sur une vache.... j'ai eu peur !


Je sais bien que la trêve est finie..... mais quand même !


 


La vidéo : je l'ai vu mi-décembre, mais je n'ai pas osé la publier !


 


Bref, Bonne et heureuse année 2012 !


Et en exclusivité : Les voeux de nos élus et des ex-futurs élus

RONIN 02/01/2012 19:33


Nous sommes donc ses veaux électoraux ?


bonne anné 2012

les cafards 02/01/2012 17:13


nous on est des inconditionnels de la vache qui rit ! Sérieux

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément