Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 13:42

 

 

Selon Motorola : « le marché du Wimax va être disponible plus tôt que les prochaines évolutions de la technologie 3G, à savoir plus tôt que les réseaux Super-3G ou 3G LTE »…

 

 

  

WiMAX ?

 

WiMAX est l'abréviation pour Worldwide Interoperability for Microwave Access.

Il s'agit d'un standard de réseau sans fil créé par les sociétés Intel et Alvarion en 2002 et ratifié par l'IEEE pour garantir un haut niveau d'interopérabilité entre ces différents équipements.

 

Cette interopérabilité que vous attendez de votre municipalité…

 

L’ interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d'accès ou de mise en œuvre.

Il convient de distinguer « interopérabilité » et « compatibilité ».

 

Pour être simple, on peut dire que la compatibilité est une notion verticale qui fait qu'un outil peut fonctionner dans un environnement donné en respectant toutes les caractéristiques et l'interopérabilité est une notion transversale qui quand on sait pourquoi et comment ils peuvent fonctionner ensemble permet à divers outils de pouvoir communiquer.

 

Elle est pas belle la vie ?

 

 

Avec ça, vous deviendrez incollable à la prochaine partie de Trivial Poursuit ou de Municipal Comprenvit et vous pourrez anticiper les coups préparés en douce par vos interlocuteurs que vous soyez à proximité ou loin d’une antenne ou d’un micro.

C’est quoi ce WiMAX à la fin ?

 

Pendant quelques lignes, c’est pour les curieux seulement, les personnes qui n’ont pas besoin d’antenne et qui ne captent que les paraboles des bulletins aux débits hauts en couleurs glacées peuvent jouer avec leur téléphone...

 

C’est simplement un peu de technique pour bien comprendre !

 

Le WiMAX doit fournir une connexion internet à haut débit sur une zone de couverture de plusieurs kilomètres de rayon.

En théorie, le WiMAX permet d'obtenir des débits de 70 Mbit/s avec une portée de 50 kilomètres.

Le standard WiMAX possède l'avantage de permettre une connexion sans fil entre une station de base (en anglais Base Transceiver Station, notée BTS) et des milliers d'abonnés sans nécessiter de ligne visuelle directe (en anglais Line Of Sight, parfois abrégés LOS) ou NLOS pour Non Line Of Sight).

Dans la réalité le WiMAX ne permet de franchir que de petits obstacles tels que des arbres ou une maison mais ne peut en aucun cas traverser les collines ou les immeubles.

Le débit réel lors de la présence d'obstacles ne pourra ainsi excéder 20 Mbit/s.

 

Juste entre nous, pour vous montrer que nous préférons jouer collectif, nous vous aidons à progresser discrètement en Anglais…

Ce qui pourrait être utile lors d’explications par un technicien pendant une réunion publique. S’il sort une formule, vous pourrez en rire en sachant de quoi il s’agit pas comme d’autres !

 

Comment ça rayonne le WiMAX ?

  

Le cœur du  WiMAX est la station de base, c'est-à-dire l'antenne centrale chargée de communiquer avec les antennes d'abonnés (subscribers antennas).

 

ET vlan ! Voilà de nouveau les antennes qui se mettent à être semées dans le paysage.

 

Au menu, le chef vous propose : WiMAX fixe et WiMAX mobile

 

Les révisions du standard IEEE 802.16 se déclinent en deux catégories :

 

WiMAX fixe         est prévu pour un usage fixe avec une antenne montée sur un toit, à la manière d'une antenne TV.

                              Le WiMAX fixe opère dans les bandes de fréquence 2.5 GHz et 3.5 GHz, pour lesquelles une licence d'exploitation est nécessaire, ainsi que la bande libre des 5.8 GHz.

 

WiMAX mobile   prévoit la possibilité de connecter des clients mobiles au réseau internet. Il ouvre ainsi la voie à la téléphonie mobile sur IP ou plus largement à des services mobiles haut débit.

 

Standard

Bande de fréquence

Débit

Portée

WiMAX fixe

(802.16-2004)

2-11 GHz

(3,5 GHz en Europe)

75 Mbits/s

10 km

WiMAX mobile

(802.16e)

2-6 GHz

30 Mbits/s

3,5 km

 

Un des usages possibles du WiMAX consiste à couvrir la zone dite du « dernier kilomètre » (en anglais « last mile »), encore appelée boucle locale radio, c'est-à-dire fournir un accès à internet haut débit aux zones non couvertes par les technologies filaires classiques (lignes xDSL telles que l'ADSL, Câble ou encore les lignes spécialisées T1, etc.).

 

Une autre possibilité d'utilisation consiste à utiliser le WiMAX comme réseau de collecte (en anglais backhaul) entre des réseaux locaux sans fil, utilisant par exemple le standard WiFi.

 

Ainsi, le WiMAX permettra à terme de relier entre eux différents hotspots afin de créer un réseau maillé (en anglais mesh network).

 

Faudrait vous faire un dessin ?

 

Et bien, nous vous le fournissons encore un dessin !

 

 

 

 

Le standard WiMAX intègre la notion de Qualité de Service, de garantir le fonctionnement d'un service à un utilisateur. Il réserve une bande-passante pour des usagers ne peuvent pas tolérer de goulots d'étranglement : comme les personnes chargées de communication qui veulent faire du téléchargement, du multimédia, préparer un bulletin, la faire valider, etc…  ou un(e) élu(e) qui veut être partout sans cumuler les déplacements…

 

C'est le cas de la voix sur IP (VOIP) car la communication orale ne peut pas tolérer de coupures de l'ordre de la seconde. Remarquez, quel employé n’apprécie pas un petite seconde de coupure pendant un sermon de la part d’un « chef » tellement absent du terrain mais si présent au siège et sur ?

 

Là, on comprend la différence et pourquoi on n’a pas les mêmes valeurs…

 

Est-ce que ça n’est pas ça un moment de plaisir intense à savourer à deux ou plusieurs. Un plaisir solitaire à un tel moment ne serait pas aussi jouissif !

 

 

Mais là encore, c’est comme vous le votez sentez !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Patricia Ca 25/07/2014 23:34

Pour Viber, les appels utilisent donc cette technologie de VoIP et les « trames » sont acheminées via le protocole de communication en temps réel RTCP.

Pugwash 19/02/2011 14:39



Explication du titre de l’article


( pour personne au fond un peu hystérique pour rester politiquement correct,


pour élu(e)s absent(e)s avec ou sans écharpe au bord ou au fond,


pour responsable de publication,etc…


bref des maux passant par là)


 


Explication à la rencontre d’un troisième type ce matin dans le centre de la commune.


A Beuvry, on a pu remarquer encore une fois lors de la réunion
d’information de 2 heures du 17 février que les quelques élus qui ont daigné se déplacer ont
confirmé la position définitive de la majorité de la municipalité :


 



Nous préférerions soutenir le collectif,


comme beaucoup, de tout cœur,


mais par principe de précaution…


nous ne pourrons dire non à l’antenne !



 


Donc à Beuvry, est-ce que toutes les
voix mèneront à l’antenne ?


 


Comme les personnes présentes l’ont noté, les bourgeons Beuvrygeois qui doivent éclore ce printemps, depuis quelques temps passent
d’un « ni OUI ni NON » hypocritement attentif à un bouquet de « NON mais OUI » . C’en est désespérant…


 


Des personnes qui valent bien un cumul d’interrogations !


 


Le côté épineux de la chose  commence à faire rayonner un parfum fadasse, âcre et
bien pâle de compromission…


 


Au fond, il faut bien que des voix s’élèvent !



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément