Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 19:24

 

 


Promesse n° 2008-NL-1940

PAS   D’AUGMENTATION

 

Pour les personnes encore étanches au côté hermétique et surtout pour les nuls désormais solitairement unis ou solidairement désunis, voici les définitions des termes employés dans le titre.

 

Et pour répondre au reproche qui nous a été fait pour nos articles, nous rappelons que si :

 

La culture c’est comme la confiture sur les tartines…

 

Nous répondrons toujours que :

 

La culture c’est comme les parachutes…

 

Et ça, nous pouvons le prouver ! Qui a dit chiche ?

 

Mais revenons à notre titre.

 

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/facture-1/

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/bavure/

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/imposture/

 

 

Si Beuvry a quitté le fournisseur d’eau privé pour le nouveau ce serait parce que l’eau n’était pas de bonne qualité…

 

C’est ce qui est déclaré par les services de la mairie quand on ose poser la question. Gare à la personne qui oserait solliciter un complément d’information si un(e) représentant(e) de la municipalité venait à passer par là à ce moment surtout si cette personne se déclare soucieuse de l’environnement. A la manière de répondre on pourrait se demander de quel environnement il s’agit…

 

Aucune autre raison ne saurait être valable ! NON !

 

Passez donc voir par là…

 

http ://orobnat.sante.gouv.fr/orobnat/afficherPage.do ?methode=menu&usd=AEP&idRegion=31

 

Informations générales

 

Date du prélèvement

19/12/2011 à 09h05

Commune de prélèvement

BEUVRY

Installation

BEUVRY

Service public de distribution

S.I.A.D.E.B.P

Responsable de distribution

S.I.A.D.E.B.P

Maître d’ouvrage

S.I.A.D.E.B.P

 

Conformité

 

Conclusions sanitaires

Présence de tétrachloroéthylène.

 

Eau d’alimentation conforme aux normes en vigueur pour l’ensemble des paramètres mesurés.

Compte tenu de l’historique et du caractère très fluctuant des résultats autour de la norme de limite de qualité (10µg/l), la restriction d’usage de l’eau n’est pas envisagée actuellement.

Toutefois, un re-contrôle a été demandé au laboratoire pour suivre l’évolution de ce paramètre.

Conformité bactériologique

?

Conformité physico-chimique

oui

Respect des références de qualité

 

oui

         - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Les références de qualité sont détaillées à la page suivante :

http ://orobnat.sante.gouv.fr/orobnat/orobnat/glossaire/glossaire_DR.html#refqual

 

tétrachloroéthylène

 

 

substance dangereuse et toxique

 

 

http ://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/doc/fichetox.html ?refINRS=FT%2029

 

Pour en savoir un peu plus sur les dangers du tétrachloroéthylène

:

http ://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/tetrachloroethylene/basic_tetra.html

 

Paramètres analytiques

 

Paramètre

Valeur

Limite

de qualité

Référence

de qualité

Bromoforme

11 µg/l

≤ 100 µg/l

 

Chlore libre (2)

0,31 mg/LCl2

?

 

Chlore total (2)

0,34 mg/LCl2

?

 

Chlorodibromométhane

6,4 µg/l

≤ 100 µg/l

 

Chloroforme

<1 µg/l

≤ 100 µg/l

 

Chlorure de vinyl monomère

<0,5 µg/l

≤ 0,5 µg/l

 

Dichloromonobromométhane

1,4 µg/l

≤ 100 µg/l

 

Dichlorométhane

<10 µg/l

?

 

Dichloroéthane-1,1

<10 µg/l

?

 

Dichloroéthane-1,2

<3 µg/l

≤ 3 µg/l

 

Dichloroéthylène-1,1

<5 µg/l

?

 

Dichloroéthylène-1,2 cis

<0,5 µg/l

?

 

Dichloroéthylène-1,2 trans

<50 µg/l

?

 

Température de l’eau (2)

10,2 °C

?

25 °C

Trichloroéthane-1,1,1

<0,5 µg/l

?

 

Trichloroéthane-1,1,2

<5 µg/l

?

 

Trichloroéthylène

<0,5 µg/l

≤ 10 µg/l

 

Trihalométhanes (4 substances)

19 µg/l

≤ 100 µg/l

 

Tétrachloroéthane-1,1,2,2

<5 µg/l

?

 

Tétrachloroéthylène-1,1,2,2

4,4 µg/l

≤ 10 µg/l

 

Tétrachlorure de carbone

<0,1 µg/l

?

 

 

 

(2) Analyse réalisée sur le terrain

ALORS LÀ BILOUTE,

QUESTION DANGEROSITÉ

QU’EST-CE QUE

ÇA DEVAIT ETRE AVANT

 

ON COMPREND POURQUOI

LES TAXES POUR PAYER

LES NOUVEAUX VICE-PRESIDENTS

S’ENVOLENT 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Sisyphe 26/01/2012 20:39


Attention : sur le site en question il ya une particularité sans doute due à la façon dont les informations sont stockées.


Certaines informations apparaissent comme en provenance d'une base de données actualisée.


C'est à dire que le service de distribuation apparait toujours comme étant SIADEBP même pour les prélèvement les plus anciens quand la commune était liée à VEOLIA.


 


Ensuite, je vous invite à aller voir très loin en arrière. Je l'ai fait, c'est très instructif !


 

Pugwash 21/01/2012 22:57


Nous avons rencontré cet après-midi une personne politiquement très savante qui nous a affirmé qu’aucune substance décelée dans l’eau maintenant distribuée dans
Beuvry n’était dangereuse pour l’être humain. Il n’y en aurait plus autant qu’avant et surtout les doses seraient plus faibles.


 


A notre question : Peut-être, mais qu’en serait-il si on faisait un cocktail avec ?


 


Par cocktail, nous entendons mélange.


 


Réponse : ce serait pareil !


 


OR C’EST SCIENTIFIQUEMENT FAUX.


 


Les chimistes ont démontré que, si isolée une substance en quantité infime n’a aucun effet en cas d’ingestion, l’addition de plusieurs peut avoir un résultat
catastrophique !


 


Alors, grâce à tout ça, qui souhaite continuer à se prendre chaque jour un cocktail de perturbateurs endocriniens ?


 


Hélas pour certaines personnes, même à Beuvry, la santé publique ne semblerait toujours pas être une priorité.


 


Face à elles, peut-on encore garder espoir ?

Prout ma chère 21/01/2012 11:23


Quelle belle matinée en comparaison de la triste soirée d’hier.


 


Selon certaines réactions, il faudrait comprendre que l’entrée dans le S.I.A.D.E.B.P. permettrait de :


 


         -  Prendre le contrôle des entrées d’argent en totalité au lieu de ne récupérer qu’une
« commission » au passage.


         -  Garantir cette source de revenus pour une durée assez longue en utilisant les idéaux généreux de lois
qu’on apprécie d’autant plus qu’on arrive à les utiliser à son profit…


         -  Ne pas pouvoir être mis en accusation en cas de problème en utilisant la vieille ruse de sioux des cours
de récréation « c’est pas moi madame, c’est l’autre ! » en cas de hausse, d’accident, de pollution. On en a eu l’exemple avec les aires d’accueil dont certaines personnes se sont
déchargées en déclarant que c’était de la compétence d’Artois-Comm, sauf que dans Artois-Comm, elles en sont les responsables ! Haro sur le sous-préfet alors ?


         - Se défausser : « vous ne vouliez plus de …….. depuis le départ, alors nous avons trouvé une
solution. Et vous n’êtes pas encore contents ? Pourtant quand nous vous avions suggéré ce changement, vous nous avez quand même élus, non ? »


         -  Prévoir les « dépenses de fonctionnement » et budgétiser les extras selon les échéances à
venir et selon les réponses des personnes interrogées à ces moments là.


         -  Contrôler les évolutions des emplois et des rémunérations directement.


         -  Etc, etc, etc…

RONIN 21/01/2012 09:09


L'argument officiel:


 " pour une eau de meilleure qualité "


permet d'éviter de répondre à toutes les questions LEGITIMES,


sur le brusque changement de fournisseur pour un syndicat mixte de copains coquins de leur parti politique.


Avec cette argument ça donne en gros


 approuvez ce que je dis et fermez vos gueules !!!


 

Pugwash 20/01/2012 19:12


Conclusion


 


Les substances trouvées à cette date dans l’eau ainsi que leurs proportions sont à suivre avec attention. Des travaux peut-être ?


 


Explication plausible mais justification inacceptable. Un maximum de précautions aurait pu être engagé. On ne sait jamais…


 


Donc, ce suivi nous ne manquerons pas de le faire.


 


Espérons aussi que les représentant(e)s responsables de la commune auprès des diverses instances dont le S.I.A.D.E.B.P. en feront de même.


 


Pour deux principes :


 -celui de précaution vis-à-vis de la santé des usagers


- celui de la justification des rémunérations perçues au titre des fonctions occupées.

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément