Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 17:20

01.jpg

 

 

Attendez, lisez ce qui suit…

 

Comme nous, vous en aurez froid dans le dos !

 

Comme en réunion ou au dehors, certaines personnes qui n’en savaient pas plus que nous, mais aiment à faire semblant nous ont affirmé être historiquement bien introduites et donc informées, nous avons allumé les ordinateurs.

 

Avec Robert, nous cherchions à comprendre comment des scientifiques engagés par des organismes officiels arrivaient à affirmer qu’une chose n’était pas dangereuse pour l’être humain, ou la vie en général telle que nous la connaissons.

Si certains sont aussi employés et payés par les opérateurs, ça peut aussi aider à avoir des doutes raisonnables…

 

Et bien, nous osons l’avouer les documents :

 

C’EST COMPLIQUÉ À COMPRENDRE !

 

Normal, direz-vous, nous ne sommes pas des techniciens…

 

Est-ce que ça n’est pas fait exprès ?

 

Mais quand même, par principe de précaution, nous n’admettons pas en bloc les quelques bribes d’information qu’on veut bien nous laisser voir sous le prétexte que les élu(e)s qui acceptent de nous les donner le font en public avec un grand sourire sous toutes leurs casquettes…

 

Donc, nous avons lu ça :

 

http://www.invs.sante.fr/publications/2005/impact_sanitaire/2_3.pdf

 

Et nous avons mis longtemps à digérer !

 

En fin de compte, nous avons retenu quelques lignes très intéressantes qui ont servi aux scientifiques pour leurs études. Donc, ça a eu une influence sur les doutes raisonnables dans les rapports sur les risques certains avec les antennes.

 

Nous vous avions averti, c’est encore technique donc la digestion va prendre du temps !

 

Vous comprenez pourquoi on peut avoir hésité à faire une réunion publique d’information avant de faire fonctionner une antenne, même quand on aime les dossiers…

 

 

 

  

Attention, il est encore temps !

Vous pouvez encore aller voir ailleurs

pour que des érudits vous racontent de belles histoires…

 

D'abord les extraits sont encadrés, ensuite en rouge nous avons mis nos petits commentaires…

 

 

Postulat d’une relation dose-réponse dans le domaine non observé

 

…Les moyens actuels utilisés pour la mise en évidence d’effets toxiques dans des populations humaines exposées faiblement et à long terme ne permettent pas de mettre en évidence la présence ou l’absence d’un seuil…

 

 

Et toc, on annonce la couleur !

 

 

…En revanche, en toxicologie, l’utilisation de doses fortes chez l’animal conduit souvent à mettre en évidence un seuil de toxicité si on se limite à l’observation des données expérimentales…

 

 

Donc, si on reste en laboratoire,

on peut donner un seuil chez l’animal

en n’observant que ce qu’on veut observer.

 

 

…L’hypothèse d’absence de seuil pour des faibles doses, qui ne sont en réalité pas testées, est théorique et ne peut être vérifiée…

 

 

Donc, si on vous donne un seuil, il est théorique car non testé !

 

 

…Elle est fondée sur les hypothèses issues des mécanismes d’action biologiques des substances cancérigènes génotoxiques…

 

 

On s’est basé sur d’autres études mais sans vérification !

 

 

 …Les hypothèses et les résultats de la modélisation haute dose – basse dose et des transpositions ne sont en général pas vérifiables…

 

 

Si si, relisez !

Vous commencez à comprendre ?

 

 

 En plus de la variabilité biologique et environnementale des phénomènes pris en compte, l’incertitude du modèle de risque sanitaire s’enrichit ainsi des défauts de connaissance scientifique et des inférences choisies pour les contourner.

 

 

On est dans le pétrin pour nos études

parce qu’on ne peut pas tout vérifier, alors on l’écrit !

 

 

…La construction des VTR sera en pratique différente selon que l’on considère un seuil de toxicité ou non.

 

Par ailleurs, lors de la construction d’une VTR, de nombreuses hypothèses sont formulées et souvent considérées comme des postulats car les connaissances actuelles ne suffisent pas pour avoir un avis toxicologique éclairé fondé sur l’expérience.

 

Certains de ces postulats concernent la nécessité de transposer des données animales à l’homme, d’autres la nécessité d’extrapoler des effets observés pour de fortes doses à des expositions plus faibles et plus longues, d’autres encore la nécessité de prendre en compte un groupe d’individus hétérogènes.

 

Enfin, certaines hypothèses sont formulées pour pallier les manques d’informations, notamment sur les durées d’exposition et les effets associés.

 

Ces hypothèses, souvent majorantes sont utilisées tant que les expériences ne peuvent montrer le contraire (on parle d’une utilisation par défaut)…

 

 

Donc : on ne sera sûrs de rien, on va faire des hypothèses

qu’on va donner pour vraies parce que de toutes façons,

personne ne pourra les vérifier !

 

Alors, tous comptes faits, vous le gardez ?

 

L’ESPOIR D’UN VRAI

CHANGEMENT…

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Lebas 05/10/2010 17:01



Disponible sur next-up.org


 


Connaissez-vous le


 


Programme COMOBIO


(COmmunication MObile et BIOlogie)


soutenu par l'Etat


et en particulier le Ministère de la Recherche


et le Ministère de l'Economie et des Finances.



Audition du Pr Pierre Aubineau par la Direction de
l'AFSSE



Étaient présents :
Michèle Froment-Vedrine, Denis Zmirou et Gilles
Dixiaut.




 


Conclusion du Pr Pierre
AUBINEAU



"Je pense qu’à partir du moment où un risque peut exister,
il est impossible de le taire et de ne pas inquiéter les personnes concernées".


 




Pugwash 04/10/2010 19:06




 


Avertissement


 


Nous rappelons que nous ne sommes pas
techniciens


et que si nous avons mal interprété (bien involontairement) ce que
nous avons lu…


 


Dans un commentaire il est possible de nous
expliquer !


 



 



 


Et nous corrigerons l’erreur commise bien sûr !


 




Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément