Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 19:46

De quoi on vous cause ?

 

De la démocratie dans le béthunois !

 

La démocratie, c'est le gouvernement du peuple,

par le peuple, pour le peuple.

Abraham Lincoln

 

C’est ce qu’on nous a dit et même ce que nos bons maîtres d’école nous ont enseigné.

Mais il semblerait que dans notre région, les définitions aussi soient à géométrie variable…

Avec une facilité déconcertante à varier dans un certain sens plutôt haut en couleur.

 

C’est un réel dés-espoir !

 

 

 

 

 

Nos démocraties électives ne sont pas,

ou de façon inaccomplie,

des démocraties représentatives.

Paul Ricoeur

Extrait d'un Entretien avec Daniel Bermond - Juin 1998

 

Qu’apprend-on ?

 

A Labeuvrière, le peuple souverain se défend contre les dangers de l'antenne relais qu’on essaie avec force de planter sur son territoire.

 

Il est soutenu réellement, activement et sans ambigüité possible par son maire et son conseil municipal, ce qui nous devrait nous paraître plutôt surprenant à nous autres Beuvrygeois qui en avons perdu l’habitude depuis une paire d’années.

 

Fichtre, c’est vrai quoi !

Un maire et son équipe municipale élus pour défendre les intérêts des administrés, pas ceux d’une caste, ça n’est plus si courant.

 

C'est même le conseil municipal qui a alerté la population et a refusé au nom du principe de précaution l'antenne de tous les risques et dangers !

 

Vous voulez qu’on vous dise : si ça n’est pas une forme de courage, politique et humain, alors c’est à ne plus rien comprendre.

 

Il faut choisir, ou revenir à un ancien régime basé sur le système féodal ou veiller à son indépendance…

 

Mais encore…

Et ailleurs ?

 

Comme à Beuvry, dans le béthunois, l'opposition n'est pas là où on l'imagine.

 

À Beuvry, l'opposition autoproclamée "unique officielle et légitime" ignore encore une fois avec une superbe arrogance les sujets qui préoccupent la population. (antenne et chlore menançant la santé des habitants, fermeture de la piscine, problèmes des cantines, centre de petites vacances uniquement l'après-midi, absence de crèche, insécurité routière, trottoirs et chaussées déplorables, « incivilités », fermetures des commerces,...)

Ces sujets ne seraient donc pas dignes de son intérêt ?

 

Elle se serait donc incorporée à la teinte pastel de façade qui prévaut à Beuvry. Ne pas faire tache…

 

Encore moins SIX TACHES…

 

A Hesdigneul, le « comité anti-tram » venu exprimer son inquiétude a subi le mépris des élus d'Artois Comm… Mais où sont donc ces démocrates qui se vantent tant de leur proximité d’avec leurs concitoyens ?

 

Encore des vœux qui n’ont tenu que le temps d’une cérémonie ou d’un passage de journaliste plus laquais que serviteur de son code de déontologie ?

 

La dictature, c'est 'ferme ta gueule' !

La démocratie, c'est 'cause toujours'…

Jean-Louis Barrault

 

Une fois encore c'est le peuple souverain qui se soulève contre les élus qui profitent de leur position dominante pour imposer des projets délirants !

 

 

Les élites, élu(e)s d'Artois Comm seraient donc en fin de compte contre la liberté d'expression ?

 

Elite : succédané de l'aristocratie en régime démocratique.

Georges Elgozy

Extrait de L'Esprit des mots ou l'antidictionnaire

 

Allez, juste une petite démonstration :

 

http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/la_une/Bethune/2011/02/03/article_le_coup_de_force_des_anti_tram.shtml

 

Les élus des communes voisines eux, venus assister aux voeux hesdigneulois, quittaient leur siège en signe de désapprobation tandis que les « anti-tram » affirmaient ne pas être contre le progrès mais contester « le caractère despotique et autoritaire et de son président Alain Wacheux ».

 

Une démocratie, c'est d'abord ça :

une façon de vivre où les gens osent se communiquer

les choses importantes, toutes les choses importantes,

où ils se sentent le droit de parler comme des adultes,

et non comme des enfants dissimulés.

Jules Romains

Extrait de Les hommes de bonne volonté

 

Le plus amusant la dedans c'est que finalement les élus ont donné raison à la personne qui a voulu exercer ce droit fondamental de citoyen Français qu'est la liberté d'expression :

 

Démocratie, ça veut dire gouvernement par la discussion,

mais ça n'est efficace que si

vous pouvez couper la parole aux gens.

Clément Attlee

 

" le caractère despotique et autoritaire d'Artois Comm "

« Un projet pharaonique au budget initial estimé à 269 millions d'euros... »

 

Traducteur pour les personnes sourdes

Politiquement correct

Français

initial

Susceptible d'évoluer (à la hausse bien sûr !)

estimé

Nous, les élu(e)s que vous n’avez pas forcément choisi(e)s et bien on s'en fout si on se trompe.

C'est avec votre argent qu’on va jouer !

 

Après l'intervention du peuple souverain, le conseiller général Michel Dagbert tenta de « reprendre la main » mais en vain.

 

Beaucoup dans l'assistance se levèrent à leur tour en chantant, dans le fond de la salle, « Paroles, paroles... ». Si ça ne vous rappelle rien.

 

Mais il ne faut pas oublier de crier la suite du couplet : « Des mots, toujours des mots… »

 

Et justement voilà comment avec un vocabulaire bien choisi pour parler de la même chose… le quotidien dit pas la même chose :

 

En effet, très « curieusement » les termes du « très impartial » journal La Voix du Nord, sont beaucoup plus critiques vis-à-vis du peuple souverain qui ne veut pas de la décision de quelques "élu(e)s". (Rappelons que les "élu(e)s" de la communauté de communes ne sont pas élu(e)s au suffrage universel direct mais par les maires et les adjoints des communes participantes. Et que dire du SMT qui pilote tout cela ?)

 

Voici les termes accusateurs de ce journal tellement neutre :

 

"fougue" - "coup de poing" - "Sacrée pagaille"

 

Au fait, on ne devait pas avoir des nouvelles de la subvention de l'état fin décembre ou mi janvier ?

 

Sœur Anne ne vois tu rien venir ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Louis 09/02/2011 22:46



Dites, on a des nouveaux plots, d'accord.


Mais des "tout beau tout neuf" avec les anciens qu'on laisse tout cracra à coté, ça fait "m'en foutiste" non ?


Alors, pour une fois qu'un coup de karcher aurait servi, pourquoi ne pas l'avoir fait en même temps que la pose des nouveaux plots ?


L'adjoint aux travaux était dédordé ? Un manque de jugeotte ? ou une idée pour faire intervenir une entreprise un peu plus tard ?


Je crois qu'encore une fois il est passé dans sa rue un peutrop vite pour remarquer ses oublis.


On reparlera du marquage au sol un autre jour. ça fera déplacer les ouvriers une troisième fois...


 


LE chef des travaux ferait bien de sortir de son bureau et d'estimer les travaux à faire.


 


Quelqu'un connait la limite de l'incompétense ?


 



K 08/02/2011 21:30



Les commentaires sont passionnants et mériterait d'ouvir un nouveau débat.


Le texte sur la démocratie est aussi passionant.


Il prouve qu'ailleurs les opposants s'opposent.


Certains maires défendent les intérêts de leurs administrés.


Et que finalement Beuvry n'est vraimant pas une ville comme les autres.


A mon tour, je dis bravo pour ce blog très bien renseigné.


 



Sisyphe 08/02/2011 20:18



BRAVO !


 


Hier ce blog dénonce entre autre l'insécurité routière à Beuvry et aujourd'hui les plots entre le squarre des martyrs et la rue Gallot sont remis en place.


 


Merci à la majorité municipale de lire le mécontentement des Beuvrygeois sur internet .


 


Je ne remercie pas l'opposition qui refuse le débat et laisse la majorité essayer de modifier ses erreurs sans intervention de cette opposition .


 


Mais il ne faut pas se réjouir , les plots ne sont pas suffisants pour faire ralentir . Les priorités à droite sont totalement absurdes et font accélérer ceux qui entrent dans Beuvry .


 


En tout cas c'est bien la preuve que l'opposition qui fait avancer les choses ce n'est pas ceux qui se proclament seule opposition légitime .



Forrest GUMP 08/02/2011 19:35



Alors, là: BRAVO! ça c'est de l'article précis et réaliste.


Encore une fois BRAVO



DEREGNAUCOURT DENIS 07/02/2011 21:19



ça nous a interpellé moi et mes collègues en région sur le " soutien " de madame le maire sur la construction de l'antenne SFR.


si elle est contre l'antenne pourquoi avoir signé l'authorisatioon de sa construction et non y mettre un veto qu'elle sait le faire aux opposants actifs dérangeant.


 


la majorité des élus du secteur sont socialistes et donnent les subventions entres socialistes .


c'est bien ce que l'on a compris au voeux meetting de propagande municipaux Beuvrygeois .


le PS n'est pas démocrate , combiend e fois on les entends museler la presse , salir leur opposants à cause de ses idées contreire aux leurs , pire manipuler les jeunes des écoles essentiellement
publiques à manifester contre leurs opposants directs même lorsque les urnes scrutin populaire ne leur sont pas favorables.


La frature sociale c'est à dire les inégalités entres les citoyens.


le PS en est légion déjà par sa préférence politique lors d'embauche de certains individus(es) à des postes " machine à café " leur permettant de militer tranquille sans être inquiété du chômage.


 


Le référendum pour le tramway n'est pas tenu compte se sera un vrai " cache misère ".


la réponse des élus en questions 11 officellement mais sur la photo ils sont moins de 11.


le titre du journal voix du nord 24 novembre 2010



L'appel des onze
pour resserrer les boulons du tramway



ça veut dire
opposants attendez vous à ce que l'on ne vous écoute pas malgré vos bons arguments !!!


 


les reunions
publique tramway n'étaient que des leurres


 


Vive la république
!!!


 



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément