Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 11:28

01.jpg

 

1000

Un, suivi de cinq trois zéros

 

 

 

Générique éloigné du défunt blog http://beuvry62opposition.over-blog.fr/

Dont nous sommes au regret de vous imposer ici la publicité.

Avec toutes nos condoléances et nos excuses.

 

Ça ne fait que 1000 jours

qu’on a perdu toute trace de vie d’une opposition

dans la jungle beuvrygeoise.

 

 

 

Ceux qui se déclaraient

les élus de tous les cœurs ont cessé de se battre.

Boum-boum  

Boum-boum  

Boum-boum  

Boum-boum  

Boum-boum  

Boum-boum  

- - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Et si…

 

Non non, les six !

 

Un groupe formé dans la précipitation par la réunion d’anciens mercenaires ; figures historiques et copier-coller des vétérans recherchés,  ayant réussi on ne sait comment à convaincre des personnes fusionnellement hostiles à une réoccupation avant liquidation totale par des forces obscures; a tenté une opération de récupération mais sans succès.

 

Le manque de préparation, de coordination, les choix, ont révélé une impossibilité de réussite d’une telle mission dans un  délai aussi court.

 

Mais, malgré cet échec et la confirmation de l’annonce officielle de la perte corps et biens des reliques, toute flamme de résistance n’en est pas éteinte pour autant.

 

Malgré les trombes d’eau que lui versent sur la tête de concert les cygnes lors des publications d’épineuses questions qui pourraient se révéler handicapantes dans un futur proche.

 

Amen !

 

Avertissement

 

Après ce pèlerinage, cette plongée dans le grand bassin des eaux plus que troubles et basiques sous une couche vaseuse de lentilles déformantes…

 

 

 

 

Non non, qu’on capte bien le SMS poétique émis depuis l’antenne :

On ne ramène rien ! … Ni las, ni laid …

 

Sans fleur, ni couronne, ni transat, ni scaphandre autonome !

 

Evitons les histoires surtout sans parole(s) et les fausses notes urbanisées.

 

On laisse les dépouilles là où elles sont. Là-bas, ces vieilles choses ne gênent personne, malgré la rouille, toutes les mauvaises herbes un peu folles et les rosiers grimpants (et non pas les lauriers) elles ne font pas de bruit ni de vague…

 

De temps à autre on leur fait une fleur, on les arrose…

 

Certains retardataires arrachent même les pissenlits autour.

 

Bref, on, la majorité du temps, sentant, les entretient et les sort lors des commémorations dans un beau parterre photogénique.

 

Faut pas avoir l’espoir d’en voir renaître avec des souches pareilles…

 

 

 

 

Même si un autre espoir rame encore un peu,

sous un ciel bien gris et sur des traces laissées sur des terres arides,

on en trouve par endroit qui pédalent en mesure

et ensemble pour faire avancer…

 

Et pas que le schmilblick…

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Pugwash 20/10/2011 20:30



Qu’est-ce que ça donne dans le mille ?


 


Rien, ou plutôt si : ça prend.


 


Au début ça surprend et dans 29 cas, et pas en pour cent que ça
se sert et sans demander ma brave dame !  


 


Et par paquets de mille quand on sait compter.


 


Et pourquoi demander quand c’est en libre-service et que ce sera la carte de crédit qui va servir à régler la note …


 


Nous dirions même plus, c’est avec la majorité des ardoises qui vont nous tomber sur la tête qu’il va falloir apprendre à
éponger !


 


Même si à la base quelques fuites permettent déjà de sentir la vase qui remonte.



Sisyphe 20/10/2011 18:42



Et dans le mille avec Emile ça donne quoi ?





L'ai-je bien descendu ?



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément