Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 17:19

 

 

Comme Beuvry imite beaucoup dans la région, essentiellement diront certaines personnes et nous ne nous opposerons pas à cette observation nous avons avec un esprit enfantin et primaire fait de même.

 

Comme 2012 approche à grands pas même à gauche. Normal, pour les Anglais, du moins.

 

Comme pour la préparation des Jeux Olympiques, cette fois-ci c’est le Pas-de-Calais qui va être envahi, avec le débarquement tant attendu de hordes de touristes impatients de découvrir notre région. A moins que là aussi ce ne soit qu’une pub.

 

Comme nous nous sommes promenés sur Internet et y avons trouvé une aide précieuse sur http://dailynord.fr/2010/06/tourisme-nord-pasdecalais/ à qui nous avons pompé puis reformulé ce qui suit, nous formulons l’espoir d’aider à choisir, mais alors bien choisir.

 

Comme avant de réserver, il vaut mieux ne pas oublier de faire un tour sur les sites internet des Offices de tourisme et tout regarder. Surtout les slogans, tout beaux, tous plus mieux les uns que les autres..

 

Comme d’habitude, avec notre humeur teintée d’un esprit coloré, nous avons utilisé quelques uns de ces slogans afin de donner envie de (ne pas ?) venir voir Beuvry, ou du moins ce qu’il en reste avant sa complète démolition programmée.

 

 

 

Le chef et son équipe vous propose aujourd'hui au menu :

 

« Beuvry, en vérité, il existe un autre Paradis »

Slogan originel : Pas de Calais

 

La vie en rose ! En fait, la vie après l’avis…

Beuvry, pas la commune la mieux gérée de France (ça se saurait), qui a encore des atouts qu’on aimerait non négligeables. Si on lui en laisse le temps.

Son patrimoine minier (dilapidé), son patrimoine naturel (saccagé) et son monde aquatique (pollué ou démantelé, c’est au choix).

Du coup, il faudra employer les grands moyens pour associer Beuvry à un Eden, au Paradis.

Et Dieu, c’est qui ?

Bernadette Soubirou, on connaît avec la grotte, ses sources de captage, son eau miraculeuse mais l’autre…

 

« Beuvry, une terre de caractère s’ouvre à vous »

 

On ne sait pas pour vous, mais pour nous, le caractère, ça évoque la figure tutélaire du père ou du grand-père.

Grosse voix, moustache, béret même. Qu’hésite pas à gueuler mais qui est en même temps rassurant, un à qui on ne s’oppose pas en somme.

La publicité mensongère par excellence. Non ?

 

« Beuvry, loin du stress, proche de l’essentiel »

Slogan originel : Cambrésis

 

Pour ne pas stresser, Beuvry serait une contrée reposante rien qu’à lire ce slogan.

Quant à l’essentiel, on ne sait pas ce que c’est, mais ça promet… ça c’est sûr, ça promet…

Mais là aussi est-ce que ça tiendra ?

 

« Beuvry, une histoire grandeur nature »

 

L’histoire grandeur nature. Plus classique et déjà vu, tu meurs.

Mais ça marche toujours. On te la ressort au moment propice et zou ça pourrait faire crédible.

Tu as toujours envie d’aller regarder de plus près les traces historiques laissées par la municipalité en haut de la colline fleurie avec ses drapeaux, ses antennes.

 

« Beuvry, laissez-nous vous surprendre »

Slogan originel : Comité départemental du tourisme du Nord

 

Un slogan qui laisse présager plein de découvertes, plein de mystères, plein de secrets enfouis qui vont ressortir des dossiers finement gardées par la municipalité…

 

« Beuvry, notre commune a bonne mine »

Slogan originel : Office de tourisme Artois-Gohelle

 

Pas besoin d’être sorti de Saint-Cyr ni d’être callé pour savoir qu’on parle de Lens, de Liévin et des environs. La municipalité jouerait encore une fois sur les mots et les maux ?

Ça donnerait presque envie d’aller y faire du tourisme si on ne savait pas, c’est dire l’effet réussi. Pendant un moment. Encore un truc pompé sans vergogne ni limite.

 

« Beuvry, l’échappée verte »

Slogan originel : Ternois

 

Y’aurait Beuvry qui la joue zen avec son vert, mais en y ajoutant du dynamisme.

L’échappée, encore un tour et par étapes comme pour les taxes surtout sous la lentille d’un observateur attentif. En respirant le bon air pur de Beuvry.

 

Attention à ne pas passer trop vite pour vraiment en profiter.

 

« Beuvry, la commune qui vous parle »

Slogan originel : Calais, côte d’opale

 

A la mode, l’interactivité et le dialogue, la participation des habitants. Bref ce qu’il n’y a pas même dans le fond qui sont pourtant bas.

Du coup, faut que Beuvry vous parle. Ça marche un peu pour les opposants mal réveillés qui ne savent pas régler leur G.P.S… Mais ça a marché du tonnerre pour les émigrés qui nous sont revenus après la restauration de l’ancien régime. Et là, la couleur…

Mais dans ce cas particulier, peut-on être qualifié de raciste primaire ?

 

« Beuvry : ici, vous êtes ailleurs »

Slogan originel : Roubaix

 

Morceau d’anthologie, digne d’un spécialiste de la publicité sorti d’un bureau aux prérogatives variées, variables mais toujours très étendues bien au-delà…..

Ou l’art de nous dire que si vous venez à Beuvry, vous êtes ailleurs. Les lois ici sont à géométrie variable surtout si c’est jour de grève.

Donc, pas vraiment à Beuvry. Mais ailleurs.

Mais où alors ?

Pour savoir, offrez-vous l’application pour Iphone que proposera la municipalité pour vous y retrouver. Attention, vous y retrouver dans Beuvry, pas dans les dettes à payer offertes gracieusement par la municipalité

 

« Beuvry, vous ouvre ses portes »

Slogan originel : Bergues

 

Mais on se la pète un peu, non en se prenant pour l’hôtel des courants d’air ?

Remarquez, comme Beuvry est une ville d’e canaux ce sont vos poches et vos bourses qu’on risque de pomper pour essayer de financer les crédits à (re)porter aux générations futures

 

« Beuvry, le Vert, le Vrai, la Vie »

Slogan originel : Les 3 pays

 

Un vrai slogan pour vendre sa commune comme de la lessive parfumée authentique à la manière de grand-maman Denis avec une assurance-(sur)vie sur 2014 avec des images des Trente Glorieuses.

Ces années qui ont amené à la fusion pour dette qui n’en était pas une mais en réalité n’était rien d’autre. Pour plus de détails, demander aux élu(e)s, une majorité y était déjà et l’avait signée.

Un truc en trois temps, facile à prononcer, à retenir, mais ici pas forcément la réalité.

 

« Beuvry, ouvrez une parenthèse enchantée »

Slogan originel : Gravelines

 

Là, on se croirait presque dans un conte de fées.

Nous répétons le mot important : P-R-E-S-Q-U-E. Parce qu’au fond, on a toujours cinq ou six personnes un peu sourdes.

 

Des pétales de rose en train de voler avec la fée clochette… au dessus du détroit du Pas-de-Calais et de son canal base vaseuse de repli pour équipe en mal de régime aux lentilles .

Nous aurions pu aussi vous resservir dans le même genre, un plat de l’Avesnois avec au menu « Beuvry, les saisons de l’émotion ».

 

Parce qu’on a des saisons ici ?

 

Dans le bulletin municipal, on affirme qu’en majorité tout reste rose… même les cygnes flamands… Enfin, ceux de ce côté-ci…

 

« Respirez »

Slogan originel : Berck sur Mer

 

Un mot, un verbe, un ordre. Respirez !

A nous on dit souvent : Circulez ! Parce que nous ne sommes pas d’accord avec certaines priorités.

Manquerait plus que ça, pour une des dernières choses qu’on ne nous facture pas et qui donc n’augmentera pas discrètement sous un prétexte ou un autre.

 

Directif, autoritaire, parfait pour attirer le chaland quand on veut tout vendre.

Beuvrygeois en plein, mais à la sauce lilloise selon une recette qu’on a bien captée.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

les cafards 29/10/2011 07:57



bienvenue chez les cafards associés !



Alainlerigolo 29/10/2011 06:41



Pas intéessant  du tout! Désolé!


ça gonfle même assez rapidement à cause d'une prose qui rappelle les sorties de beuveries!



Fantômette, celle qui rit et qui... 26/10/2011 23:46



La rolex, ça fait une paye qu'elle se l'est offerte avec ce qu'elle s'est mis à gauche non ?



Sisyphe 25/10/2011 21:06



Toujours aussi intéressant ce blog !


 


 



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément