Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 11:23

Quelle règle pour l'accord

des participes présents

utilisés comme adjectifs?

 

Nous avons croisé par ce beau dimanche matin un peu humide sur la place des personnes introduites dans les milieux autorisés à penser et à agir pour le bien et le rayonnement, culturel et sportif, communs.

(1- Nous avons vérifié tous les accords dans cette phrase, ne cherchez pas de faute, il n’y en a pas !)

 

On ferait selon elles, enfin de belles et bonnes choses pour Beuvry depuis deux ans. Nous n’avons pu que répondre qu’il est vrai que quand les subventions se débloquent comme par enchantement avec la bénédiction de quelques ami(e)s …

Ceci n’étant qu’une remarque vérifiable par ailleurs et de manière officielle.

 

Bref, nous avons tenté d’aborder quelques élu(e)s afin d’obtenir un renseignement afin d’être certains avant la venue d’officiels, mais sans succès. Mis à part…

 

 

 

 

N’ayant pas été invités à l’inauguration de la médiathèque, nous n’avons pu poser à nouveau notre question aux belles dames et beaux messieurs qui festoyaient vendredi soir. Dommage, l’assistance comprenait quelques enseignant(e)s qui auraient pu, nous en avions l’espoir, nous répondre.

 

Cependant une petite chose nous chagrine toujours dans le nom de cette médiathèque, lieu de culture :

 

« MOTS PASSANT »

 

Vulgariser la culture (rendre accessible au plus grand nombre, propager) est une noble et louable intention, mais autant le faire sans faute déjà dans le nom. Surtout quand on l’affiche face à une école !

 

Avant d’être accusés de dire une ânerie, ce qui est toujours possible, car ayant quitté l’école depuis bien des années, nous avons vérifié une règle : petit livre bleu (BLED, cauchemar de tous les vieux enfants), dictionnaires, et internet (soyons modernes)…

 

Si ça vous dit, voilà ce qui nous chiffonne :

 

Le participe présent peut être utilisé de trois façons:

                                                                                             - au gérondif,

                                                                                             - comme un verbe normal,

                                                                                             - comme adjectif verbal,

 

 

On vous explique ?

 

 

            1-   Au gérondif, il est précédé de "en" et est invariable:

 

                                       Les filles s'amusaient en dansant.

 

            2-   Comme verbe, il a un complément et est invariable:

 

                                       Mes voisins? Je les vois arrosant leurs fleurs.

 

            3-   Comme adjectif verbal, il s'accorde de même qu'un adjectif qualificatif:

 

                                       La médiathèque s’appelle « Les mots passants »

                                       Une erreur choquante est relevée.

 

 

L’adjectif verbal ?

 

L'adjectif verbal est un adjectif formé sur le participe présent d'un verbe. Il se comporte comme un adjectif et s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

 

On reconnaît l'adjectif verbal au fait qu'il exprime une qualité.

 

Contrairement au participe présent, l'adjectif verbal peut toujours être remplacé par un autre adjectif. Attention, certains adjectifs verbaux s'écrivent -ent et non –ant :

 

Exemples : différent, équivalent, précédent, négligent…

 

Maintenant, c’est vous qui voyez !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sisyphe 28/11/2012 21:42


Il faudrait offrir aux élus la mallette de jeux "les chiffres et les lettres" pour Noël !


Ou alors... un Bescherelle ?

Panglos 29/11/2012 00:04



A une personne qui s'affiche capable d'offrir personnellement plusieurs dizaines de dictionnaires, mais avec l'argent des contribuables, peut-on encore sans crainte de passer pour un radin offir
un seul manuel de grammaire qui cumule deux détails d'importance : ne compter qu'une centaine de pages et être d'un format plus modeste... 


 


Etonnant, non ?



Knock 09/06/2010 19:50



Mais là aussi ça méritait une correction !



Ségolitude 09/06/2010 17:05



Vous êtes durs avec les institurices élues !


On ne peut pas penser à tout quand on a autant de mandats !


En plus des fautes tout le monde en fait !


Regardez les commentaires sur les blogs....


Il y a un tas de gens qui font des fautes de frappe et qui au lieu d'écrire


BEUVRY INFOS  écrivent BEUVRY INTOX !


 





 


 



knock 09/06/2010 00:45



Le maître en question s'appelle Siméon Delpierre, mes doigts s'en souviennent.


Mais je lui dis merci !



knock 09/06/2010 00:42



Mille excuses,


comme j'ai croisé plusieurs fois les gens qui gèrent ce blog et que je leur ai demandé pour le nom, je mets les choses au point.


Ce n'est pas sur le nom que ça m'a choqué. Mais c'est sur le fait que l'on voit des dames prout-prout et donneuses de leçons de morale et qui aiment reprendre leurs interlocuteurs sèchement quand
ils font une erreur (séance de conseil ou réunion publique) et qui toisent alors... se gargariser comme dans un poulailler en montrant fièrement un nom avec une FAUTE.


Merde alors, s'il y a faute, qui passe pour des ignares ? Autant que j'espère, les élues passent mais les noms restent... même si elles aboient et mordent !


Votre institutrice, elle vous laissait des fautes au tableau ?


Voilà pourquoi je leur ai demandé cet article !


 


Si vous croisez mon ancien maître, que je regrette pour mes petits-enfants, demandez-lui si ça ne le chatouille ou le gratouille pas un peu ?


Faudrait pas se méprendre.


Bonsoir chez vous



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément