Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 12:42

01.jpg

 

 

Comme personne ne semble vouloir soulever ce problème, vieux d’un an, dans Beuvry d’une manière active malgré nos contacts avec les interessé(e)s au plan local, nous vous relatons les évènements du 19 février 2009.

 

Voici donc un résumé des faits officiels et publics :

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Le Comité syndical du S.M.A.E.L. a décidé le 19 février 2009 après un vote à l’unanimité d’autoriser le raccordement du réseau C.A.L.L. au réseau S.M.A.E.L.

 

Il est à noter que le vote s’est fait à l’unanimité des 7 personnes présentes

et que 14 étaient absentes sur les 21 membres qui devaient normalement

y participer…

 

 

Cette opération se fonde sur l’enquête publique du 03 octobre au 06 novembre 2008 qui conclut à un avis favorable du commissaire enquêteur le 15 décembre 2008.

 

La connexion entre les canalisations de la C.A.L.L. et du S.M.A.E.L. se fera à Beuvry par une canalisation de 500mm qui alimentera un réservoir de x5 000 m3x équipé d’un surpresseur.

Ceci sur une parcelle cédée par la C.A.L.L. au S.M.A.E.L.

 

Le commissaire enquêteur déplore que la Commission Locale de l’Eau du S.A.G.E. Lys n’ait pas été consultée.

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Quand nous avons souligné ces faits, on nous a presque traité d’affabulateurs, de paranos voyant le mal partout… Beurk, beurk !

 

Donc, nous vous livrons l’adresse internet où les documents officiels sont encore consultables.

 

http://www.smael.fr/uploads/deliberations/CS_29_01_09/deliberation_01_09.pdf

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Nos questions suite à cette saine lecture ont été :

 

-          le quorum était-il atteint pour valider cette décision ?

-          les documents initiaux (permis de construire, etc…) sont-ils consultables ?

-          pourquoi fait-on ici référence à un seul réservoir de x5 000 m3x?

-          si une décision de modification faisant état du passage vers la construction de 2 réservoirs de x2 500 m3x existe, où est-elle ?

-          Faut-il un nouveau permis de construire ou modifier le permis de construire ?

-          Alors où est donc passé l’avenant au permis de construire signalant le changement ?

-          Pourquoi, ne fusse que par politesse et par soucis de respect mutuel entre organismes chargés de problèmes d’eau sur un même territoire, la C.L.E. Lys n’a-t-elle pas été informée ?

-          Les associations ont-elles eu communication de ces décisions ?

-          Si oui, pourquoi ne pas en avoir informé la population malgré ses appels insistants à une meilleure communication ?

-          Etc…

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Comme nous sommes soucieux des détails, nous vous rappelons ceci à bien lire aussi :

 

http://www.smael.fr/

 

Créé le 1er janvier 2003, le Syndicat Mixte d'Adduction des Eaux de la Lys (SMAEL) est constitué :

 

   - du Conseil Général du Nord,

   - du Conseil Général du Pas-de-Calais,

   - de la Communauté Urbaine de Lille.

 

Le Syndicat Mixte a pour objet:

 

- l'exploitation et la gestion des ouvrages de production et d'amenée d'eau potable dont il est propriétaire,

-  la réalisation de toute étude relative au développement et à la protection de la ressource en eau présentant une utilité pour chacun des membres du syndicat mixte,

-  la réalisation de tous travaux d'adduction permettant la desserte des abonnés du Syndicat.

 

L'exploitation des ouvrages du SMAEL a été confiée par contrat d'affermage à Veolia Eau.

 

Les ouvrages d'amenée d'eau d'Aire-sur-la-Lys sont destinés à produire et fournir de l'eau à l'usage de la consommation domestique.

 

Le SMAEL en quelques chiffres

 

- 1 usine de production d'eau

- 1 station de relèvement

- 100 000 m3 de capacité du bassin de stockage d'eau brute

- 16 millions de m3 d'eau potable en 2007

- 5 forages

- 45 km de canalisations d'Aire-sur-la-Lys à Premesques

- 24 km de canalisations dans la Métropole Lilloise

- 282 ouvrages (décharges et ventouses)

- 20 vannes de sectionnement

- 3 postes de rechloration

 

Bon dimanche !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Michelle 01/03/2010 23:06


Espèce de fraisier géant qui pousse sur les terres humides hors période électorale. Il ne supporte ni la sécheresse idéologique ni le bouturage callé.

Ne survit pas sans soins attentifs, de nombreuses caresses dans le sens du vent et de douces promesses.

Ses fleurs apprécient la musique wagnérienne notamment l'envolée des walkyries lors d'assemblées ou les flots straussiens guidés par Zarathoustra !

Bref niveau moquette quoi !


Ségolitude 01/03/2010 20:51


Au fait , c'est quoi comme arbres ?


Michelle 01/03/2010 18:50


Le problème des 4 arbres serait :

1- manque de racines profondes
2- troncs trop frêles
3- branchage trop peu élancé
4- feuillage moribond
5- beaucoup de parasitage par du lierre
6- trop d'oiseaux croassants venus picorer les fruits pour éviter une prolifération
7- une "belle jardinière" qui a su faire un élagage sérieux pour ne pas avoir trop d'ombre sur sa terrasse de réception

Aurais-je mal compris ?

On dit merci Madame !


DEREGNAUCOURT Denis 01/03/2010 14:43


Si je comprends bien rien que sur le dossier SMAEL .
Nous avions tous des questions dérangeantes mais qui sont laissé sans réponses.

C'est pour celà que lors de la cérémonie de propagante ( intitulés voeux municipaux ) à plusieurs reprise j'ai manqué de rires en voyant le mot " COMMUNICATION " sur la vidéo 
d'hollywoood Beuvry.


Groucho 01/03/2010 00:38


Quand on a accepté les promesses, il faut bien se coucher !

Il faut être loup quand la meute défend son territoire et se coucher en bon toutou quand on a une niche et un os à ronger d'un maître dont la main peut même gantée de velours pastel agiter le
meilleur cuir.

Devise aquatique beuvrygeoise


Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément