Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 00:44

 

01.jpg

 

 

Dernièrement, en conseil municipal à Beuvry (62660), ON a parlé d’un nouveau système de transport en commun pour remplacer le tramway déjà trop coûteux…

Comme d’habitude, cette idée n’est pas due à la science infuse de personnes nées à Beuvry.

 

Science                  nom féminin

                                 Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d'objets ou de phénomènes obéissant à des lois et/ou vérifiés par les méthodes expérimentales.

 

Science infuse     locution

                                 Se dit d’une connaissance que l'on tiendrait de la nature, sans avoir étudié…

                                 Locution opposiborationnelle : Laisser macérer une idée plus ou moins longtemps dans un esprit (individuel ou collectif) afin que celui-ci s'imprègne de celle-ci et y réagisse par réaction.

 

 

 

Car mardi 5 juin 2012, à l'occasion de l'ouverture du salon européen de la mobilité, Nicole Bricq, ministre de l'Ecologie, avait annoncé qu'un troisième appel à projet Transports collectifs en site propre (TCSP) serait lancé.

 

Mais bien évidemment sans donner la moindre précision sur la date de lancement de cet appel à projets.

 

En matière de transport, "si l'État fixe le cadre, les incitations et les règles du jeu, il ne peut évidemment (…) faire seul et il a besoin de vous et de vos initiatives", indiquait la ministre, ajoutant que "[le gouvernement verra] comment les développer, par exemple sur les réseaux de transport en commun en site propre en lançant un troisième appel à projet TCSP"

 

Nicole Bricq avait également précisé qu'avec ce troisième appel à projets, 

"il s'agit de soutenir une politique vertueuse naturellement au regard de l'enjeu environnemental mais également en matière d'investissement public porteur d'emplois".

 Vertueux                adjectif (de vertu)

                                 Qui manifeste des qualités morales : respect de la parole donnée, des engagements, etc…

 

Car, développer un réseau de transport structurant et hiérarchisé est devenu une priorité pour les territoires.

 

C’est pourquoi déjà avec le 2ème appel à projet Transports collectifs en site propre (TCSP), la volonté affichée était de passer à 1 800 kilomètres d’ici 2020...

Pour atteindre cet objectif conformément au Grenelle de l’Environnement : 2,5 milliards d’euros d’investissement en cofinancement pour des projets nouveaux de collectivités locales, hors Ile-de-France, avaient été programmés pour les dossiers déposés avant le 8 octobre 2010

Et le dossier soutenu par la municipalité de Beuvry (62660) n’en faisait pas partie…

 

Les contraintes ?

Les projets devant répondre à un triple objectif :

                  1-   réduction des émissions de gaz à effet de serre,

                  2-   lutte contre la congestion routière en zone urbaine,

                  3-   offre aux citoyens de conditions de transport public de qualité.

 

D’ailleurs, seuls les projets dont les travaux débutant entre le début de l'année 2011 et la fin de l'année 2013 étaient concernés.

 

Les résultats des appels à projet TCSP(*) Grenelle en attestent : avec les plans de rigueur, un nombre croissant de villes moyennes a finalement fait le choix de se tourner vers les Bus à Haut Niveau de Service. En attendant d'autres idées...

 

(*) TCSP

 

Il s’agit d’un système de transport public de voyageurs :

      -     utilisant une voie ou un espace affecté à sa seule exploitation,

      -     bénéficiant généralement de priorités aux feux,

      -     fonctionnant avec des matériels allant des autobus aux métros, en passant par les tramways.

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-transports-collectifs-en-site.html

 

 

Le B.H.N.S. apparaît donc officiellement comme une alternative qui se veut et se dit performante et viable au bus traditionnel et au tramway.

 

Alors 4 questions apparaissent :

 

                  1-   Comment se concrétisera un projet B.H.N.S. dans une ville de moins de 100 000 habitants dans un contexte « normalement » marqué par :

                                 a-   les préoccupations environnementales ?

                                 b-   les contraintes budgétaires ?

 

                  2-   De quelles expériences récentes mais existantes depuis suffisamment d’années (exploitation réelle) Beuvry peut-elle se nourrir pour soutenir ce projet ?

 

Quelle structuration des réseaux y a été mise en place, sous quelles conditions, avec quels impacts, etc ?

                                          -  Cohérence avec l'ensemble des politiques urbaines quand elles existent.

                                          -  Cohérences avec les documents d'urbanisme, intégration du projet dans une stratégie urbaine globale à long terme qui devra être planifiée au préalable.

                                          -  Stationnement repensé avec une autre vision.

                                          -  Quelle valorisation du maillage et des échanges ?

                                          -  Adaptation du projet au contexte local

 

                  4-   Quels choix techniques y ont été faits et pour quels coûts ?

                                          -  Fréquentation et report modal, objectifs de report/méthodes de prévisions de la demande

                                          -  Effet structurant du projet et recomposition urbaine (même si ce n'est pas subventionné)

                                          -  Risques de non réalisation (financière, contraintes environnementales.)

 

Pour rappel, un B.H.N.S. ou Bus à Haut Niveau de Service est un système de transport dont le véhicule utilisé est « normalement » l’autobus ou trolleybus. 

L’origine du terme vient du sigle anglophone B.R.T. ou Bus Rapid Transit, que l’on peut traduire en Français par Service Rapide par Bus.

 

Le système B.R.T. issu de la conception nord-américaine d’exploitation de lignes de bus a été transposé en France dans le but d’approcher un service proche de ce que peuvent offrir d’autres systèmes de transports en commun, notamment le tramway ou les métros mais avec comme objectif principal un coût au kilomètre moins élevé.

 

Le BHNS doit avoir une fréquence de passage élevée et régulière, un temps de trajet garanti, une vitesse commerciale relativement élevée plus ou moins 20 km/h, une amplitude horaire étendue, un accès plain pied, une qualité de conduite et un système d’information annonçant le temps de parcours, l’attente en station, la fréquence. Ce qui est maintenant municipalement difficilement concevable.

 

Dans des villes congestionnées par la circulation, l’aménagement de sites propres (TCSP = Transport Collectif en Site Propre)sur l’intégrité ou la quasi-intégrité des lignes concernées s’avère obligatoire pour garantir une fréquence élevée de passage ainsi que le temps de parcours. Alors comment à Beuvry ?

 

Nos si chers édiles devraient bien aller faire un tour au Luxembourg où le réseau des transports en commun est autrement exceptionnel : ponctualité et fréquence et vitesse « élevée » sur de larges amplitudes, pas de feu rouges, pas de ronds-points , pas de ralentisseurs, etc. Ce qu’on appellerait normalement ici un « service public »

 

L’objectif des BHNS est de participer à la politique des transports visant à diminuer les émissions de CO2.

Les prestataires de services de transport devront informer leurs clients, lors de chaque déplacement, des émissions de CO2 de leur prestation.

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Presentation-de-la-reglementation,29898.html

 

Cette obligation adoptée dans le cadre de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement est reprise dans le code des transports (article L 1431-3).

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024710173

 

Mais tout cela impose les coûteuses caractéristiques techniques suivantes:

                  1-   l’aménagement de sites propres, de priorité aux feux.

                  2-   le recours à un matériel roulant permettant une qualité de conduite optimale, une réserve capacitaire suffisante, son accessibilité à tous, son accostage en stations ;

                  3-   des modalités d’exploitation dont le système d’information en station et dans les véhicules, la billettique, la formation des conducteurs et le suivi de la qualité du réseau ;

                  4-   la promotion du service assurée par le choix du matériel roulant (son aménagement intérieur et extérieur, son design), les points d’arrêt, qui s’approchent davantage de stations que d’arrêts de bus, une visualisation du tracé, une dénomination particulière des lignes, d’un logo spécifique au service, etc.

 

Alors ?

 

Voici une synthèse d’une brève étude préliminaire faite en petit groupe.

Etude qui sera poursuivie dans le respect des règles que s’impose ce blog.

 

Ceci a-t-il aussi été fait par les personnes en charge des décisions mais qui réfutent tout droit d’ingérence humaine et citoyenne aux premières personnes concernées ?

 

La suite au prochain épisode…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Pugwash 16/06/2013 19:52

Pour appuyer les réponses apportées aux personnes qui nous ont interpelés sous le soleil de ce dimanche au bord de l'eau...

Certaines lectures apportent quelques chiffres. Hélas, encore des chiffres diront certaines personnes, mais comme les chiffres qui seront annoncés seront les arguments « imparables » de la municipalité pour prouver (mais sans démontrer) la justesse de leurs projections, autant en avoir aussi pour contrer avec des arguments vérifiables et vérifiés. Quand on n'a ni ne défend les mêmes valeurs...
Chiffres nombreux mais instructifs quand on les associe aux légendes.

Mais, il n’y a pas que les chiffres, les photos aussi sont éloquentes. Eloquentes en termes de coûts d’investissement, de fonctionnement, d’organisation…

Les textes aussi. Oh que oui, pour peu qu’on garde à proximité un dictionnaire, une calculette et de quoi noter…

CERTU Bus à Haut Niveau de Service - Sébastien Rabuel – chargé de projets transports publics
http://amenageons.lurraldea.net/files/2009/12/bhns_certu_05aa09.pdf

CERTU Tramway et Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) en France : domaines de pertinence en zone urbaine
http://www.bhns.fr/IMG/pdf/fiche_12_pertinence_TCSP.pdf

CERTU Grenoble - Les Bus à Haut Niveau de Service (BHNS)
http://www.cotita.fr/IMG/pdf_cete69__conceptbhns__cotita_21_01_10.pdf

CERTU Calcul des émissions de CO2 des systèmes de BHNS et des tramways
http://www.certu.fr/IMG/pdf/CERTU_PCITdQ_TCSP_bilans_CO2_vf.pdf

CERTU Synthèse technique d’Antoine OSER, étudiant à l’École Nationale des Travaux Publics de l’État (ENTPE)
http://www.bhns.fr/IMG/pdf/Travail_Technique_Antoine_Oser_Pour_Site_BHNS.pdf




Alors, braves gens, bonne lecture.

Denis DEREGNAUCOURT 27/02/2013 11:29


Ce truc va encore avoir un procédé d'appel d'offres aux entrepreneurs et emplois arrangés rosâtre .


 


c'est ce qui me dérange le plus.


C'est flou c'est qu'il y a un loup dixit Martine Aubry

Panglos 27/02/2013 13:02



Tiens, puisque vous en parlez, elle est bien silencieuse en ce moment.


Contrairement à son remplaçant qui fait faire des tas de sondages (et payer) pour un autre. Parce que l'autre a dit qu'il n'en ferait pas autant que celui d'avant et qu'en plus les sondages c'est
que des .........


Mais quand on paie (cher) les services d'un ancien journaliste de T.V. pour organiser sa comm. comment savoir si elle marche ?


 


Et pour revenir à .... , son projet de transports en commun et bien, lui, il a été déposé en temps et en heure et a été retenu pour être subventionné. Et ça par...


 


Alors quand on regarde la liste officielle des projets déposés en temps et en heure pour avoir une chance d'être retenus pour être subventionnés, on ne trouve pas ce projet BHNS qui viendra
jusqu'à Beuvry !


 


On voit qu'il y avait un projet de tramway.


 


Mais pas de bus !


 


A moins que maintenant, on ait fait un changement dans les règles d'attribution...


 


Rien que du normal en somme !



Denis DEREGNAUCOURT 27/02/2013 08:15


En ce qui concerne les " idées " de la majorité municipale : maison pour tous, espace intergénérationnel entres autres .Ce  n'est que du copié collé ( langage informatique ) de ce qui a été
fait à auchy les mines.


En sommes si on gratte un peu la papier glacé , les Beuvrygeois ont installés en mairie une coquille vide.


 


Pour le nouveau concept de transport vous faites bien d'expliquer aux lecteurs.


Car moi je connais car je suis curieux, d'autres non mais préfèrent copier ceux qui connaissent leur sujet.

Panglos 27/02/2013 11:16



1- Le problème du copier/coller municipal de Beuvry (62660), c'est qu'on remarque les traces de colle sur le tour des post-it's rose fluo sur les documents officiels !


Ca fait un peu "puzzle à toto"


 


2- Quant à la coquille vide, on dirait que vous n'appréciez pas les "bernard l'hermite" terrestres...


Pour les autres lecteurs et lecteuses, jeter un coup d'oeil ici : http://coenobita.e-monsite.com/


Remarquez, nous n'apprécions ni les bigorneaux, ni les moules... Même farcis.


Et ne parlons pas des crabes qu'on peut voir à marée basse aux troisquarts ensablés, en train de faire des bulles et dressant leurs petites pinces...


 


3- Expliquer ?


 


Juste indiquer que l'information n'est pas passée inaperçue, sauf dans 6 cas très particuliers, et que des personnes sont allées se documenter. Au cas où...


 


Nous espérons juste qu'une enquête d'utilité publique sera diligentée et que les intéressés auront le plaisir de pouvoir poser quelques questions aux personnes sur l'estrade lors DES réunions
vraiment publiques vraiment d'information !


 


Sans borborygmes hystériques téléphonésd'une personne plus là pour manifester son soutien inconditionnel que ses interrogations, sans grincements de chaise inopportuns, sans gesticulations,
sans... bref, en un mot : sans !


Pour montrer qu'à Beuvry aussi, le changement, c'est maintenant.


Même si c'est avec beaucoup de retard !



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément