Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:41

01.jpg

 

 

Tramway

 

Le tribunal administratif

juge le projet inutile

et stoppe les travaux.

Toulouse c’est loin de chez nous. Donc on ne parle pas de ce qui s’y passe et c’est dommage !

Alors, comme nous apprécions le cassoulet, nous allons vous résumer la chose…

 

Là-bas aussi on a essayé de faire passer des décisions en force… Mais on dirait bien qu’il y a aussi dans la ville rose des singularités !

 

Et des singularités non pas soulevés par des personnes qu’on se serait fait un plaisir immédiat d’étiqueter d’une sauce arrosée pour tenter de les discréditer faute d’arguments, mais ont été soulevées par le tribunal administratif…

 

Comme quoi à trop forcer sur les haricots, ça finit par …

 

Là, y a pas photo !

 

Ce que devraient méditer bien des décideurs avant de s’asseoir à table.

 

Reprenons donc l’affaire :

Le tribunal administratif de Toulouse a donné hier un coup d'arrêt à la ligne de tramway Garonne.

Il a interdit les travaux, jugeant le projet inutile.

Le juge des référés a interdit, en substance, à Tisséo de construire la ligne de tramway Garonne pour laquelle d'importants travaux sont en cours.

Ce n'est pas un simple contretemps que le magistrat inflige à Tisséo mais l'utilité même du projet qu'il conteste.

Dans sa décision il affirme qu'un simple bus peut faire aussi bien à moindre frais.

Son argumentaire est sans pitié pour Tisséo qui voyait dans la ligne G un maillon essentiel du futur réseau.

Le juge des référés s'est fondé sur « l'insuffisance de l'étude d'impact » : ce document « ne contient aucune information précise » pour se faire une idée de la fréquentation évaluée à 30 000 voyageurs par jour en 2020. Aucune information non plus sur « les reports de circulation » et « le stationnement ». En bref, « aucun élément du dossier ne démontre que la création de cette ligne de tramway satisfait suffisamment les besoins des automobilistes empruntant actuellement les voies concernées pour les conduire à renoncer à l'usage de leur véhicule. »

Puis le magistrat enfonce le clou. Il exprime « un doute sérieux » sur l'utilité de cette ligne ; elle « couvre une distance modeste de 3,8 km dont la desserte locale peut être assurée par le réseau autobus », elle « n'assure pas un gain de temps significatif » et, enfin, elle ne présente pas « la garantie d'une réduction significative de la circulation automobile » en ville et dans l'agglo « alors que le coût d'investissement est estimé à près de 120M€. »

"Ce projet ne se justifiait pas"

La volonté politique, même sous la forme d'un rouleau compresseur, n'a pas résisté devant le tribunal. Ce projet ne captait pas les voitures et allait provoquer des bouchons supplémentaires.

Réalisé à la hâte, il ne se justifiait pas dès le départ.

Le conseil général a dit ne rien pouvoir faire une fois la décision prise et le conseil régional n’a pas voulu écouter les remarques des administrés.

Pierre Cohen, président de Tisséo, autorité organisatrice des transports en commun de l'agglomération, a fait part, hier, de sa « stupéfaction » et a annoncé un pourvoi en cassation immédiat contre ce jugement.

Le Conseil d'état aura un mois pour casser ou confirmer le jugement administratif ordonnant la suspension des travaux du tramway.

Les travaux de voirie en cours se poursuivront en attendant le jugement du Conseil d'état. Si ce dernier casse l'ordonnance, il n'y aurait donc pas de retard sur le calendrier des travaux proprement dits du tram, qui devaient commencer en septembre. Si l'ordonnance est confirmée, le projet sera abandonné.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Sisyphe 10/07/2011 14:22



Pour le tramway:


Le probleme c'est que les études déjà réalisées devront être payées pas les contribuables même si le tramway de Béthune-Bruay ne se fait pas ou est arreter par un tribunal.


Et quand madame le maire dit dans son dernier tract que les Beuvrygeois ne vont pas subir le tramway c'est faux: ils vont le payer dans leurs impôts locaux car il sera vide comme les bus.


( ça c'est un exemple de ce que pourrait dire une vrai oppoosition municipale au lieu d'attaquer ses propres électeurs )


 



Sisyphe 10/07/2011 14:17



Réponse à l'ancien Beuvrygeois qui a fuit Beuvry: maintenant ce qu'on appelait de votre temps "opposition" les Beuvrygeois l'appellent opposiboration !


ça vous donne une idée de ce qu'est devenu la politique municipale , c'était sans doute une bonne idée de quitter la ville !


Depuis plus de 2 ans l'opposition est totalement sourde aux plaintes de ses électeurs sur les blogs et les accuse même de se contenter de faire des commentaires anonymes sur les blogs !


(c'est pratique d'accuser les Beuvrygeois déçus et futur abstentionnistes , ça évite de faire son travail d'opposant )


Mais messieurs dames de l'opposition: si vous respectiez un minimum vos concitoyens vous auriez votre propre blog et vos propres réunions pour écouter les doléences de Beuvrygeois
!


 


Pour éviter de déprimer souvenons nous d'un des spécialistes de l'absurde; Pierre DAC qui a dit: être dur de la feuille n'empeche pas d'être mou de la branche et réciproquement .



Jean Lepas-Déçu 10/07/2011 09:38



Merci l'Anonyme !


J'ai bien connu Madame le Maire (ou mairesse - terme que je n'aime pas sauf avec un T au milieu..). Il fut un temps où elle adorait les fourrures cette brave dame, et se réclamant de gauche et
particulièrement du Parti Socialiste, certains la surnommaient la panthère rose ! Tout un programme !!


Jean Lepas-Deçu...



Ancien Beuvrygeois 10/07/2011 08:59


Jean-Louis, les projet délirants des élus du secteurs font fuir les contribuables, le tramway et tout le reste qui vont faire exploser vos impôts locaux et détruire le commerce local. C'est mon cas
et en particulier à causes des décisions ubuesques de la municipalité de Beuvry et d'une opposition municipale qui a refusé de s'y opposer et qui a refusé d'écouter ses éleccteurs. J'ai quitté tout
cela alors que j'aimai ma ville. Je me suis inquiété quand les prétendus opposants (élus et associations) ont laissé mettre en place les conditions de pompage sous Beuvry qui feront se fissurer les
maisons. De temps en temps je viens voir ce qui se passe sur les blogs pour savoir ce que subissent les Beuvrygeois avec qui j'ai gardé contact. A chaque fois je me dis que j'ai bien fait de fuir
Beuvry, je ne veux pas revivre le désastre des années 80-90. Bon courage à ceux qui sont obligé de rester dans cette ville. Aux personnes qui gèrent ce blog exceptionnel de main de maitre : toutes
mes félicitations, je sais que cela est très difficile de s'opposer à un conseil municipal dans lequel il n'y a aucun opposant élu. Continuez à résister, mais ne perdez pas votre temps à vous
présenter aux prochaines élections il n'y a aucune chance, la ville a été offerte au PS pour au moins 20 ans, vous savez de quoi je parle. Si vous voulez utiliser mon témoignage pour en faire un
article, il n'y a pas de problème, les Beuvrygeois ont le droit de savoir que le conseil municipal au complet fait fuir les contribuables.


Jean Louis Deknudt 09/07/2011 10:12



Ca ressemble un peu au notre dirait-on !


Projet fait en catimini, dans l'urgence, avec ensuite grand renfort de pub des pro-tramway ! La totale quoi ! SAUF QUE ...


Sauf que ce projet ne tient pas non plus la route chez nous ! Ce projet a été établi sur une perspective utopiste de rentabilité de 22000 voyageurs/jour ! Or, le trajet Béthune-Bruay-La Buissière
ne représente que 822 voyageurs/jour...


Ce ne sont pas les lignes supplémentaires de Haillicourt jusqu'à Beuvry qui vont engendrer les 21178 voyageurs manquants (je vous le rappelle : par jour !)


Jamais, dans ce projet il n'est question du devenir des conducteurs du bus des lignes concernées !


La CCI de Béthune s'est toujours opposé à ce projet. L'on comprend pourquoi !


La politique est trop sérieuse pour la confier à des hommes politiques.


Cordialement,


Jean Louis Deknudt



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément