Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 14:28

Vous voulez connaître l'atmosphère dans Beuvry en ce début de XXIème siècle ?

 

De 23 janvier, lendemain de migraine ?

 

Deux solutions s'offrent à vous: lire le mensuel « gratuit » qui vous est normalement distribué à domicile très bientôt normalement, mais carrément borné (regardez dans le dictionnaire) qui vous apprendra tous les évènements importants, les dates, analysera les causes etc... ou lire les Pieds Nickelés.

 

En effet rarement une série aura autant collé à notre époque et à Beuvry.

De plus, lire les Pieds Nickelés c'est adopter pour une fois le point de vue de l'habitant lambda. C'est une BD populaire au sens noble du terme, elle fait du bien là où on nous fait mal en affirmant que c’est pour notre bien! Elle nous l’a dit, on le vaut bien…


Sauf que moi, je n’ai pas les mêmes valeurs. Ni le même salaire… Et que je n’ai rien à cumuler…

 

Sans pour autant tout prendre au pied de la lettre, on en apprend beaucoup sur les mentalités dans Beuvry, ses élu(e)s, sur les préoccupations des gens, sur les changements de société.

 

Ils permettent de remarquer que beaucoup de choses sont immuables malgré le matraquage institutionnalisé, forme de communication vers (et non pas pour ou avec…) les habitants très en vogue, qui tente de convaincre à coup d’euros dépensés, de papiers glacés, de promotions particulières d’ami(e)s, de tournées d’arrosages…

 

 

 

http://matthieu.chevrier.free.fr/images/pn_poire.jpg    http://blogs.rtl.fr/aphatie/public/ancien_blog/media/images/0000674/674500.jpg

 

L'expression "pieds nickelés" signifie "ceux qui ne sont pas portés sur le travail" elle vient du fait que les pieds en nickel sont trop précieux pour servir à marcher ou travailler.


L'histoire met en scène trois personnages principaux, Croquignol, Filochard et Ribouldingue, trois petits filous, à la fois escrocs, hâbleurs et indolents.


Au début de leur « carrière », les Pieds Nickelés se heurtent sans cesse aux forces de l'ordre qu’elles défient dans des aventures où ils ont rarement le dessus. Peu à peu, la bande dessinée rencontrant un succès grandissant, les Pieds Nickelés prennent de l’envergure et de l’audace, ce qui nous rappellent quelque chose quand on regarde par le petit bout de la lorgnette beuvrygeoise. Ils se frottent désormais aux grands de leur époque, le président de la République…


Du reste, la route des Pieds Nickelés croise généralement des citadins des bourgs ou des hameaux, des paysans, qui se distinguent par  leur naïveté, faisant d'eux les proies privilégiées, bien ciblées, corvéables et taxables à volonté dans la durée.


Les représentants des forces publiques sont aussi parmi les personnages réguliers, comptant dans la série des adversaires des trois compères.

 

Dictionnaire

Nickelé-Chloré <- - -> Beuvrygeois

 

les aminches                                                            = les copains

                                                                                    = la scène et les premiers rangs

ballot                                                                          = nigaud

                                                                                    = les rangs d’après qui y ont cru et

                                                                                    qui veulent encore y croire

                                                                                    mais sans réel espoir

bifeton                                                                        = billet

                                                                                    = ce qu’on va leur demander…

une brique                                                                = 1500€ (pour les anciens…)

                                                                                    = 1 000 000€, ce qu’on dépense

                                                                                    à chaque fois au minimum

burlingue                                                                   = bureau

                                                                                    = oui d’accord, mais lequel ?

cagna                                                                         = la maison

                                                                                    = avec E.T. au moins on sait…

se carapater                                                              = se tirer

                                                                                    = ne pas laisse de plume

                                                                                    sur un cygne Beuvrygeois

casser la graine                                                        = manger

                                                                                    = l’addition, c’est pour après…

casser les rotules                                                     = embêter quelqu'un

                                                                                    = ce qu’il vaut mieux ne pas faire

                                                                                    en posant des questions…

une cloche                                                                = un idiot

                                                                                    = ce pour quoi on nous prend,

                                                                                    non ?

se la couler douce                                                   =ne pas faire de zèle

                                                                                    = être élu(e) mais sans s’opposer

un crainquebille                                                       = un vendeur ambulant

                                                                                    = être en campagne dans la région

                                                                                    et plus tard… si ça marche…

du château la pompe                                              = de l'eau

                                                                                    = on vous fait un dessin, …

                                                                                    une pompe ?

crêcher                                                                       = habiter

                                                                                    = dépend du bureau et des

                                                                                    bifetons qu’on palpe quand

                                                                                    on y est…

déductionner                                                            = déduire

                                                                                    = bin oui quoi, 50% des sommes

                                                                                    perçue ne sont pas imposables…

déguster                                                                    = en baver

                                                                                    = vous, moi, enfin celles et ceux

                                                                                    qui payent quoi !

dégotter                                                                      = trouver

                                                                                    = 10 000 personnes pour gagner

                                                                                    plus…

se déguiser en courant d'air                                  = s'enfuir

                                                                                    = passer d’un bureau à l’autre

se déguiser en aiguille dans une botte de foin  = se cacher

                                                                                    = être responsable mais…

éclairer sa lanterne                                                  =mettre au courant

                                                                                    = et vous croyez qu’on fait

                                                                                    quoi ici ?

être à fond de cale                                                   =être sans un sou

                                                                                    à personnellement j’aurais écrit :

                                                                                    CALL et sans O…

fafiot                                                                           = billet

                                                                                    = estimation minimale de la

                                                                                    contribution citoyenne par habitant

faire fissa                                                                   = se tirer en vitesse

                                                                                    = se dépêcher de finir une

                                                                                    construction, de mettre sur

                                                                                    les bonnes voies…

fignoler                                                                      = parfaire

                                                                                    = signer tous les accords

flouze                                                                         = argent

                                                                                    = subventions espérées

                                                                                    parce que sinon…

frangin                                                                       = frère,copain

                                                                                    = un colistier

galéjade                                                                     = plaisanterie

                                                                                    = dette qu’il faudra faire payer

un gogo                                                                     = un pigeon

                                                                                    = et vous la plume qui vous reste,

                                                                                    elle est où ?

gazer                                                                          = aller bien

                                                                                    = êtee CALLé(e) ou casée

pour des haricots                                                     = pour rien

                                                                                    = tourner 29 fois sa langue dans

                                                                                    sa bouche avant de demander

idée à la noix                                                            = mauvaise idée

                                                                                    = demander une information

                                                                                    en mairie

illico                                                                            = tout de suite

                                                                                    = pourquoi attendre ?

un joint                                                                      = une combine

                                                                                    = se faire élire d’abord localement

plumer un pigeon                                                    = escroquer quelqu'un

                                                                                    = promettre et ne rien tenir

au poil                                                                        = impeccable

                                                                                    = les affaires en cours…

poire                                                                           =P.S.D.E.E

                                                                                    (personne susceptible d'être

                                                                                    escroquée)

                                                                                    = regarder le miroir (celui aux

                                                                                    alouettes ou au cygne…)

n'y piger que pouic                                                  = n'y rien comprendre

                                                                                    = étudier 6 « réactifs » chimiques

                                                                                    dans leurs éprouvettes

poteau                                                                        = copain

                                                                                    = personne qui vous a élu(e) mais

                                                                                    qu’on laissera comme les autres…

la poularderie                                                           = la police

                                                                                    = à n’utiliser que si ça arrange…

prendre la tangente                                                 = se tirer

                                                                                    = se trouver un bureau dans

                                                                                    une grande ville

les profondes                                                            = les poches

                                                                                    = les déficits phréatiques ?

tourner au vinaigre                                                  = commencer à aller mal

                                                                                    = avoir des « vapeurs » de chlore ?

travailler pour des prunes                                      = travailler sans gagner d'argent

                                                                                    = critiquer, travailler moins et

                                                                                    gagner beaucoup plus

vivre aux frais de la princesse                               = vivre aux frais du gouvernement

                                                                                    = dire que l’état est radin mais ne

                                                                                    pas oublier de passer palper

                                                                                    son oseille tous les mois…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Babiboum 25/01/2010 22:15


On causerait pas des 6 mercenaires, film réécrit par une entremetteuse en cène du terroir ? Mais avec un titre comme celui du film avec de Funès et Bourvil ? On aurait même les dialogues
spaghettis.


Beuvrywood 25/01/2010 20:23


Salut, j'ai vu de la lumière alors je suis rentré !
Non pas la médiathèque des maux dépensants (illuminée pour rien : on peut pas y rentrer encore).

Je parle des nouveaux studios de Beuvrywood !

Attention les Américains ont vous a presque battu avec Beinvenue chez les chtis.

Mais là c'est du lourd !
Les plus gros studios de cinéma d'europe sont à Beuvry!


Hé ouai les gars c'est BEUVRYWOOD

Effects spéciaux et tout !
Même les fans du premier rang n'ont pas vu les trucages.Je ne vous parle pas des journalistes , il étaient éblouis. Pire:
Les acteurs qui n'ont pas été retenus au casting non rien dit non plus !
A moins qu'ils dévoilent pas les trucages pour être dans le film de 2014.
Mais ils veulent pas prendre le rôle des autres non non non non non.
Ils joueront avec l'actrice principale de la superproduction 2010.
Il y en a j'vous jure! Ils(elles) sont prêt(e)s à accepter un second rôle même dans un navet ou une comédie musicale, pourvu que ça paie!
Les acteurs(rices) c'est plus ce que c'était!
Il y en a même qui tournerait n'importe quoi, dans la série H ou une pub dans un bar Polonais, tout est bon pour se faire voir.

Bein ouai les gars il faut ouvrir les yeux , profitez en quand il y a plein de lumière.....




Groucho 24/01/2010 21:23


Dis mon gars, t'en as oubliées des choses sur la municipalité la dernière fois.

Est-ce qu'ici on peut dire dans un commentaire autant d'âneries qu'aux voeux du maire ?

Sauf qu'ici je ne suis pas sûr que c'est des ânerie...


Quand il est marqué "pousser" sur une porte, les élu(e)s du conseil municipal tirent et la porte s'ouvre... Même un objet dépourvu
d'instinct sait qu'on ne contrarie pas les élu(e)s du conseil municipal!


 


Les élu(e)s du conseil municipal ne lisent pas de livre, ils les regardent fixement jusqu'à obtention des informations
désirées.


 


Même l'évidence se rend à une réunion des élu(e)s du conseil municipal.


 


Les élu(e)s du conseil municipal ont déjà vu la femme de Columbo.


 


Archimède a dit: "Donnez moi un point d'appui, un levier, et je vous soulèverai le monde!".
Les élu(e)s du conseil municipal  ont dit: "Donnez nous 30 secondes!".


 


Un jour, les élu(e)s du conseil municipal ont dessiné 2 points sur une feuilles...Bizarrement,ils n'étaient pas
alignés.


 


Les élu(e)s du conseil municipal  ont une vision très nette du flou.


 


Les élu(e)s du conseil municipal peuvent faire des retraits même avec votre carte vitale.


 


Donner aux élu(e)s du conseil municipal, c'est donner. Reprendre, c'est perdre tout espoir.


 


Il faut rendre à César ce qui appartient à César. On ne rend rien aux élu(e)s du conseil municipal car personne ne leur a jamais
pris quoi que ce soit.


 


Les élu(e)s du conseil municipal ne mentent pas, il rectifient la vérité


 


Comme la foudre, les élu(e)s du conseil municipal ne frappent ni ne sévicent jamais deux fois au même endroit. Pas
besoin.


 


Les ragots qui circulaient sur les élu(e)s du conseil municipal n'ont ni queue ni tête... et ceux qui les racontaient non
plus


 


Les élu(e)s du conseil municipal peuvent démouler un flamby sans enlever la languette à la cantine. Quand il y a des
assiettes !


 


Quand les élu(e)s du conseil municipal disent "ta gueule", ils te préviennent juste de l'endroit où ils vont
frapper...


 


Les élu(e)s du conseil municipal n'ont jamais eu la grippe. Comment je le sais ? La grippe existe encore !


 


Quand les élu(e)s du conseil municipal frottent une lampe et qu'un génie en sort, le génie a droit à trois voeux.


 


Les élu(e)s du conseil municipal ne seront pas cloné(e)s. On a signé le Traité de Non Prolifération des armes de destruction
massive.


 


Depuis que les élu(e)s du conseil municipal ont supprimé le 30 février, le 29 se cache et ne revient qu'une fois tous les 4
ans.


 


Les égyptiens dessinaient les visages de profil car personne ne regarde les élu(e)s du conseil municipal en face.


 




Pan dans ta gueule ! 24/01/2010 20:43



Non pas que je penche côté état, mais je n'apprécie pas qu'on tape sur plus petit que soi et d'autant plus quand il n'est pas
là... le pauvre ! (Mais non, je rigole ! )



Mais vendredi après avoir serré la main de l’ami Pugwash en retard comme moi, j'ai savouré l'hypocrisie :


 


Râler parce que l'état diminue le nombre d'élu(e)s en synthétisant région
et département avec une attitude et des trémolos de vierge effarochée. Mais c'était l'idée planifiée au départ des régions... il y a un paquet d'années par un certain De Gaulle. Idée contre
laquelle un futur président Mitterrand s'était opposé car il aurait dû s'aventurer dans l'inconnu et n'était pas sûr de pouvoir y caser ses valets. Mais les vestes se sont retournées suite à
l’élection importante d’élus roses.


Dois-je rappeler que le P.S. à l’époque (1944-1945) n’était pas chaud pour le vote des femmes… Qu’il n’était pas du tout, mais alors là pas du tout favorable à
l’élection au suffrage universel direct (1958-1962) mais plutôt pour une direction de l’Etat par des alliances de partis qu’il dominait…


 


Râler parce que l'état diminue les rentrées fiscales mais ne pas hésiter à
engager des dépenses somptuaires tout en allant, la plume basse, quémander des subventions à qui : à l’Etat. Les subventions, normalement, on les demande avant et on attend d'être sûre de
les avoir.


Et cerise sur le gâteau; pourquoi sont-ce les subventions pour des actions à caractère social et envers la population locale qu'il y a doute et pas quand c'est
pour les actions en faveur des copines, bizarrement accordées dans ces cas précis sans difficulté ?


On veut rigoler ? Allez, pour les régions, on regarde « Combien ça coûte »


 


Râler sur les baisses du pouvoir d'achat. Mais Retraite+Sivom+Conseil
Général+°Conseil Régional= Maxi Pépettes... Et qui paie ? Avec quel travail en plus ?


Alors que gérer une commune prendrait toute l’énergie…


Mais ça c’était un discours de campagne… … … municipale ! Avec près de 50% non imposables d’office… ça permet d’en mettre… à gauche !


Juste pour sourire : a-t-on entendu quelqu’une renoncer à une indemnité (travailler gratis) ou mieux : reverser une part au C.C.A.S. ?


 


Revendiquer une meilleure communication. On bat
Alain Peyrefitte, on a bien un
service d’information aux bottes des dirigeants quand ça fonctionne dans un sens. Pravda, niet ?


 


Vous je ne sais pas, mais moi je retourne prendre un verre au buffet. Qui a vu les petits fours ? Y en a encore ?



A la prochaine Pugwash.


 



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément