Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 09:52

 

01.jpg

 

Bin oui, mais non…

 

 

Avertissement


D’abord, comprenons-nous bien, nous ne voulons :

 

faire bondir de son siège aucune personne(*), afin d’éviter tout risque de provoquer la plus légère fatigue essentiellement musculaire, causée par ce mouvement de va-et-vient au-dessus dudit siège même s’il peut être finalement jouissif mais surtout bruyant. Et aussi gênant pour l’environnement quand il est pratiqué inopportunément ; c'est-à-dire sans queue ni tête.

ni même laisser penser que nous suggérerions l’idée saugrenue d’une quelconque consultation citoyenne préalable pouvant être interprétée comme nuisant aux prérogatives, exclusivités, avantages et autres choses qui se cumuleraient de personnes élues en général.

 

(*)    Que le siège, posé du premier rang au fond, soit sujet à une agitation fréquente ou devant supporter le poids du silence, stablement vissé ou branlant, au vernis neuf ou écaillé, à l’assise confortable ou cumulant des défauts, etc, etc, etc.

 

Mais comme nous avons été interrogés encore récemment par quelques concitoyen(ne)s sur ce qu’est et impliquerait la construction d’un incinérateur sur le territoire d’une commune; nous avons cherché quelques éléments de réponse en imaginant le cas pour Beuvry (code 62660).

 

Ceci n’est qu’une pure hypothèse d’école, un simple exercice primaire comme tous ceux auxquels on pourrait s’essayer à Beuvry : construction d’une piscine, d’un complexe basique mais digne de servir pour des compétitions internationales, un centre de recherche sur les bio-carburants à base d’organismes aquatiques, un centre d’entrainement aux réactions rapides face à des pollutions diverses, etc.

 

Cette fois, pour ce qui n’est donc qu’un simple exercice, une agitation de neurones, fondé sur une hypothèse, c’est de Vendée qui nous est venue en aide.

 

Beuvry étant vaste et possédant de grandes étendues encore inexploitées autrement que de manière agricole, nous avons théoriquement admis qu’un tel projet était réalisable pour notre enquête.

 

Mais nous sommes cantonnés à chercher à savoir quels seraient les problèmes et « inconvénients » pouvant être opposés à la source de revenus variables qu’un incinérateur pourrait être.

 

Ces « inconvénients » pouvant être qualifiés parfois de négligeables, mais d’autres pouvant être pris pour potentiellement plus que très dangereux…

 

 

http://img.over-blog.com/426x343/4/07/02/39/Gifs-16/chaise.jpghttp://img.over-blog.com/426x343/4/07/02/39/Gifs-16/chaise.jpghttp://img.over-blog.com/426x343/4/07/02/39/Gifs-16/chaise.jpg

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Ce qui se passe autour et dans un incinérateur

 

 

http://www.feve-vendee.org/images/incinerateur-shema.gif

 

-1-

Arrivée des ordures

Les déchets mélangés (c'est à dire non triés) sont collectés dans les bennes des camions à ordures et amenés jusqu'à la fosse à déchets.

 

-2-

Fosse à déchets

Elle est d’une taille suffisante pour alimenter l'incinérateur pendant plusieurs jours.

A l'intérieur : déchets alimentaires, chimiques, plastiques, métalliques sont mélangés.

Certains se décomposent, d'où les odeurs nauséabondes.

Les déchets pouvant rester plusieurs semaines ainsi au fond de la fosse, on imagine facilement le bouillon de culture gigantesque peut être une fosse à déchets et les risques que cela peut entraîner...

 

-3-

Grues de chargement

De grandes pelles mécaniques prennent en vrac les déchets de la fosse et les déversent dans le trémie d'alimentation.

 

-4-

Trémie d'alimentation

Il alimente le four à un rythme contrôlé, sauf quand le trémie s'obstrue.

Ce qui a pour conséquence de provoquer une mauvaise combustion et des fuites de monoxyde de carbone.

 

-5-

Grille d'incinérateur

Température d'au moins 850°C.

 

-6-

Chaudière

Les gaz à haute température sont utilisés pour produire de l'électricité ou distribuer de la chaleur.

Mais des dioxines se forment quand les gaz se refroidissent.

 

-7-

Mâchefers

Environ 30 % des déchets incinérés ressort sous formes de mâchefers, des cendres riches en métaux lourds nocifs comme le plomb ou le cadmium.

Dans le meilleur des cas, ces restes nocifs sont stockés en décharges ordinaires. Dans le pire des cas, elles sont cédées (car personne n'en veut) à des entreprises de travaux publics ou bâtiments, qui les mélangent à leur matériaux pour en faire des routes ou même des logements.

 

-8-

Traitement des effluents gazeux

De la chaux, de l'ammoniaque ou du carbone activé sont pulvérisés sur les gaz qui transitent par le système de purification.

Si cette opération permet en partie de neutraliser les gaz acides et d'absorber une partie des dioxines, cet apport de matière crée une grande quantité de résidus fortement contaminés par les dioxines, les métaux lourds et autres substances toxiques. 
Ces résidus sont appelés Refiom.

 

-9-

Filtres à manche

Un système de purification de plus dans le circuit destiné à piéger les dioxines, les métaux lourds et autres substances polluantes.

Les filtres collectés s'ajoutent aux résidus de l'incinération contenant des substances toxiques.

 

-10-

Cendres volantes

Soit de 3 à 5 % du poids des déchets entrant dans l'incinérateur.

Elles sont en principe acheminées en mélange avec les Refioms vers les sites de stockage de déchets dangereux.

 

-11-

Cheminée

La hauteur de la cheminée, sur un tiers, contient des équipements destinés à mesurer les polluants qui s'en échappent.

C'est à dire une demi-douzaine identifiée et connue, sur la centaine qui s'en échappe.

 

-12-

Turbines à vapeur

La vapeur fait fonctionner des turbines qui produisent de l'électricité d'abord utilisée sur le site de l'incinérateur.

Le surplus est exporté vers le réseau national.

Les incinérateurs sont efficaces à environ 20 % dans la conversion de chaleur en électricité.

Cette fraction médiocre ne représente qu'une très faible part de l'énergie qui sera de nouveau nécessaire pour produire des emballages et autres produits qui finiront leur vie dans l'incinérateur.

 

 

http://www.feve-vendee.org/images/impact-incineration.gif

 

Alors voilà en résumé ce qu’apporte un incinérateur.

 

Certaines personnes, généralement élues ou les accompagnant, présentent parfois les choses comme pouvant devenir une richesse pour une commune au travers de subventions qui seraient versées. Oubliant alors de signaler que ces dernières restent très souvent aléatoires et variables dans le temps, et que ce phénomène est soumis aux aléas politiques conjoncturels…

 ...

Mais quand on pose tous ces arguments sur l’autre plateau de la balance, qu’en conclure ?

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans Sécurité
commenter cet article

commentaires

Outlook email setup 07/11/2013 13:07

This is a very good article that you have posted here on your blog. I really like the manner in which the details are given in these using two puppets. This is a very good means of getting the attention of the people.

RONIN 07/09/2012 00:02


Beuvry inforùmation ne pavoisera pas le sujet

Panglos 07/09/2012 17:40



Qu'il y ait anguille sous roche ou épine sur rose, avec certaines personnes la méfiance est de rigueur. Tout comme la circonspection (voir dictionnaire offert par...)


Sur tout ça, que ce soit il y a longtemps ou maintenant, il n'y a pa de grands changements ! (ni même de petits).


Il faut juste garder à l'esprit qu'à chaque changement à Beuvry, la population a été prise par surprise...


Forage, puisage, pompage, chlorage, Smaelage, Sivomage, basage, piscinage, députage, affichage, rolexage, cumulage, promeessage, etc, etc, etc...


 



DEREGNAUCOURT DENIS 05/09/2012 23:38

Si ce texte est mis dans un tiroir. Il risque d'etre utile tres prochaineemnt . Mais c'est la mode aujourd'hui de ne pas refléchir et d'étre collabo pardon soumis euhhh puis zut de gober les
fadaises en papier glacé ou fleuri. PArfois il est digne d'un don quichotte de faire en sorte de faire reagir le peuple pour sont intérêt. le général disait cette idée que les Français sont comme
les bêtes d'abbattoir ça geind mais ne se defendent pas et finissent donc selon leur volonté en boîte de cornee de beef

Panglos 06/09/2012 23:39



Pas de problème à ce qu'il soit mis dans un tiroir.


Le tout est qu'on se souvienne en temps utile de quel tiroir il s'agit !


Et que quelques historiques apprentis-serruriers n'en aient pas profité pour le cadenasser.



Sisyphe 05/09/2012 20:54


Hier soir j'ai écrit 2 textes dont un après avoir ouvert mon nouveau dico tout neuf offert par madame pour la rentrée. Mais fatigué je n'ai pas trouvé le courage de mettre en page pour publier.


L'un des 2 articles est ma définition du
jour, le second sera publié disons.... avant le 17 septembre.

Panglos 06/09/2012 23:34



Dico tout neuf offert ?


Mais s'il n'y a pas de changement, la dédicace doit encore être copiée-collée.


Maintenant que les habitudes sont prises...


Et que le silence dort et se dore...



Sisyphe 04/09/2012 21:54


Excellent article qui ne devrait pas être perdu de vue !


Finalement, quand on veut trouver un sujet d'article,
c'est possible !


à moins de trouver une excuse bidon....

Panglos 04/09/2012 22:35



Pas que perdu de vue :


Gardé bien sous les yeux, pour suivre tous les bonds et rebonds dans les tours de passe-passe, même pour un(e) aveugle.


Gardé dans le creux de l'oreille, pour capter aussi les chuchotis "sub rosa" entre les hurlements hystériques destinés juste à masquer et étourdir par leurs détonnations, même
pour un(e) sourd(e).


Gardé devant le nez, pour ne pas le retrouver un jour dedans, sourtout chez une personne qui manque de pif.


Gardé sur la langue, pour ne pas l'avoir un jour en travers de la gorge mâme pour un euro symbolique, pour un(e) muet(te).


Gardé sous la main, pour savoir qui, avec quel doigté et comment palper, même pour un(e) manchot(te), même novice.


 


Bref, bien gardé des 5 sens.


 


Car un changement, ça peut arriver n'importe quand !



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément