Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:03

Des

ESPOIRS

??????

 

 

Ceci n’est pas une formule humoristique.

 

Juste au cas où certaines personnes voudraient la répéter sans réfléchir !

 

 

Comme nous avons appris que TOUTES les informations ne sont pas captées dans TOUT Beuvry car il y a des zones bien précises bizarrement non couvertes (mais ça dépend pour quoi…), nous publions cet article en espérant que TOUTES les antennes capteront bien cet appel qui n’est pas celui du 18 juin.

On a l’occupation qu’on a quand on n’a pas de micro…

 

Encore une preuve qu’un groupe de citoyen(ne)s qui a des idées tout seul, ça fait peur. C’est même suspect aux yeux des personnes introduites dans les milieux autorisés à penser.

 

Mais bref, reprenons l’antenne :

 

6 FEVRIER 2011

(puis les 7 et 8)

 

Journées mondiales sans téléphone mobile

 

 

  

 

 

  

 

Pour les amateurs et amateuses voici une affiche produite pour cette occasion :

http://www.mobilou.info/2011segoA5.html.pdf

 

 

Petit rappel pour les curieux et les curieuses, élu(e)s ou pas…

et même d’opposition (réelle ou pas)…

 

Bref pour toutes les personnes qui s’inquiètent vraiment de la santé de leurs concitoyen(ne)s. Pas vrai ?

 

La 1ère Journée Mondiale sans téléphone portable a été lancée le 6 février 2001 par l’écrivain Phil Marso.

Dix ans plus tard, le téléphone portable se mute en « Smartphone » avec différentes utilisations : navigation internet, correspondance e.mail, photo, vidéo, GPS.

Pour tout ça, il lui faut de plus en plus d’antennes, de fréquences, de clients…

 

Cet outil de communication à distance empiète petit à petit sur notre vie privée. Vous n’avez plus aucun répit pour votre intimité, puisque vous devez être connecté 24h / 24h avec ce fil à la patte.

Et si vous avez une antenne près de chez vous, c’est même quand vous ne le souhaitez pas…

Allez donc expliquer ça à des élu(e)s qui se plaignent de ne pas avoir encore tout le « confort moderne» à domicile…

 

La connexion avec internet et ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter), l’attrait de la téléréalité en buzz continu (YouTube, Dailymotion) et les applications de plus en plus oppressantes se font sous le couvert « d’indispensables ».

  

Phil Marso,  instigateur de ce rendez-vous citoyen depuis le 6 février 2001 propose 3 jours de réflexion sur le Téléphone portable qui a changé le comportement humain dans sa manière de communiquer.

 

Le 6 février correspond à la Saint Gaston, clin d’œil au couplet de Nino Ferrer :

 

« Gaston y’a l’téléfon qui son, et y a jamais person qui y répond »

 

La 11ème campagne des  Journées Mondiales sans téléphone portable des 6, 7, 8 février 2011 a pour thème « Captez ma thune, c’est abusé ! ».

 

Depuis l’avènement du Smartphone en constante évolution, l’usager est pressé d’options souvent inutiles qui s’attaquent à son pouvoir d’achat.

Et nous croyons que le cumul des factures, parfois pharaoniques quand on les reçoit, n’est pas un bien pour nos concitoyens.

On a bien des personnes dont les factures sont réglées par d’autres sous le prétexte d’être un outil « professionnel »… même chez les élu(e)s…

 

Pendant trois jours, réfléchissez déjà autour des thématiques suivantes :

 

         -     Le téléphone portable n'est pas une real-phone de la vie privée en direct live. Bientôt les élu(e)s annonceront leurs élections-promotions par page de pub sur mobile ? Mais qu’en sera-t-il des coûts pour la collectivité ?

 

         -     Le téléphone portable n'est  pas une caisse de résonance de polyphonie sonore : à quand les sonneries offertes par des partis politiques ?

 

         -     L'envoi d'un SMS, c'est plus discret. Mais quand on regarde les élu(e)s pendant les séance de conseils ou d’assemblées…

 

         -     Le Wifi, un risque sanitaire supplémentaire : retournez voir nos précédents articles… Le super WiFi arrive…

 

         -     Antenne relais, une bombe sanitaire à retardement : 100% vigilance citoyenne : mais où sont passées les 6 minutes maxi auxquelles doivent être soumises les personnes chaque jour qu’on a curieusement cachées dans les débats plus ou moins publics ?

 

 

 

 

 

En attendant de fêter comme il se doit

à Beuvry :

les journées locales

sans piscine

 

A cette occasion, nous placerons en fin d’article une autre chanson : « Paroles, paroles… » dont les paroles lui donnèrent un certain succès en 2008 mais qui furent comme bien d’autres, éphémères dans quelques mémoires…

 

Plouf !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Pugwash 09/02/2011 00:59



Notre espoir ?


 


Que l’on se souvienne TOUS les jours de TOUTES ces petites choses qui mises bout à bout font que Beuvry devient un désert
économique, social, associatif, bref humain à cause d’une main tendue mais pleine d’épines…


 


Et surtout qu’on le rappelle fortement à TOUTES les personnes qui aimeraient accéder mais aussi rester en première page de
bulletin en temps utile…


 


Mais encore une fois,


c’est vous qui voyez…


 


Parce que nous, on a vu !



K 08/02/2011 22:08



Pour Zéphyr :


La pisicne ne déchaine pas les passions sans doute parce que comme d'habitude certains lancent une information et ne donnent pas suite et que certains élus de l'opposition font semblant de ne pas
être au courant.


La fermeture de la piscine intéresse qui ??


Les sportifs et les personnes qui ont besoin de se détendre après une journée de travail et  les parents qui veulent que leurs enfants apprennent à nager.


C'est ceux qui ont aussi des problèmes avec la cantine, l'antenne relais, la greve des instituteurs et la garde des enfants...


C'est à dire tous ceux qui ont été abandonnés par l'opposition depuis 2 ans.


Ils savent que personne à part peut-être Ronin ne va les soutenir si ils s'opposent à la fermeture de la piscine.


 


Un groupe de sauveurs avait annoncé qu'il allait laver plus blanc que blanc.


A chaque fois ils lancent une information et ne font rien ensuite.


L'antenne relais a déchainé les passions, et l'UMP a fait semblant de s'y intéresser et maintenant plus de nouvelles !!!


La loi sur l'accueil des élèves en cas de grève a déchainé les passions et l'opposition a fait semblant de s'y intéresser et maintenant plus de nouvelles !!!


 


Mesdames et Messieurs les ex et futurs candidats aux élections municipales.


Les travailleurs, parents d'éléves, contribuables, nageurs, riverains de l'antenne,... feront semnlant de s'intéresser à vos tracts !


 


 


 



RONIN 08/02/2011 21:15



La piscine j'enr eparleri demain apres consultation de personne.


Je me pose une nouvelle question


Mais je remarque également que la majorité regarde fort bien les blogs " des opposants extremistes sans programme "


 ( lu dans le tract du PS " espoir " et............... cause toujours )



Zéphyr 08/02/2011 20:47



Apparamment la piscine ne déchaine pas les passions,même Ronin à l'air d'éluder cette affaire.Pourtant la fréquentation de la piscine de Beuvry justifie son utilité.


 



Denis DEREGNAUCOURT 01/02/2011 17:29



@ zephyr


Il faut en déduire que beuvry est bien plus endetté que l'on ne veut vous cacher.


la dette contracté par uen autre équipe parti " socialiste " .


Il y a plus de 10 ans , est encore à rembourser jusqu en 2019 .


si tout va bien.


Beau bilan d'une politique " socialiste "


Personnellement je crois que la ruine sera totale, d'ici là.


La pauvreté y est de plus en plus importante et donc de non imposables aussi.


Après tout, il faut bien cosntruire des logements sociaux que madame le maire se réjouit devant son public.


il faut penser que la gauche se réjouit de la misère puisqu'elle en crée par des charges sur les entreprises qui doivent fermer ou délocaliser ( patrons voyous )


La municipalité est très gourmande en subventions qui ne sont que des finances de contribuables à renflouer à un moment ou un autre.


Beau destin de Beuvry choisit par les Beuvrygeois rêveurs de l'utopie " social ".


TRISTE TOUT CELA !!


 



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément