Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 12:48

01.jpg

 

Ne parlons pas que de Beuvry aujourd’hui

  

AVERTISSEMENT

 

Les informations qui vont suivre peuvent heurter la sensibilité des personnes qui s’interrogent en tant que citoyens, dans le respect des textes de lois, sur des dossiers concernant leur commune, ainsi que sur les réactions que leurs interrogations légitimes peuvent provoquer, leurs conséquences et les protections légales dont ils disposent.

 

Afin de garantir que ces informations ne sont pas une invention de notre part, elles sont disponibles sur le site de l’association Priartem à l’adresse suivante :

 

http://www.priartem.fr/Breittenbach-un-militant-de.html

 

 

Breittenbach

 

un militant de Priartem sauvagement agressé par son Maire

 

9 février 2011

par Priartem

Un grave incident s’est déroulé hier soir dans la commune de Breittenbach.

Notre ami, Jean Heches, membre du collectif de Breittenbach et cinéaste, par ailleurs, se rend à la Mairie afin de filmer la réunion du Conseil municipal, réunion publique par définition.

Le maire refuse qu’il filme la réunion. Jean décide donc d’attendre calmement et pacifiquement dehors la sortie des élus afin de les interroger sur la question « téléphonie mobile et santé ».

Lorsque le maire sort, il agresse très violemment Jean, s’en prenant également à sa caméra. Coups de porte-document, coups de poings volent jusqu’à l’intervention des gendarmes que le maire avait lui-même appelés auparavant. Ceux-ci rappellent à l’édile que, tout élu qu’il est il n’a pas le droit de se livrer à ce genre de violence, mieux que ce serait, à lui, l’élu de montrer l’exemple.

 

 

 

 

 

 

  

Video disponible sur YouTube

 

Pierre Gsell

conseiller général et maire

 

de Breitenbach tabasse un réalisateur de documentaire.

 

Aujourd’hui la caméra est endommagée et surtout Jean est encore sous le choc des coups reçus. Il doit revoir son médecin car il souffre de violents maux de tête et de douleurs à l’abdomen.

Ce dérapage, image d’un autre temps où le seigneur avait droit de vie, de violence et même de mort sur ses serfs, disqualifie le maire pour la gestion de ce dossier d’antennes-relais sur sa commune. Comment, en effet, établir, après des faits aussi graves, les conditions d’un dialogue apaisé en vue de la recherche d’une solution qui satisfasse toutes les parties.

Cet événement qui nous rappelle que nos élus ne sont pas tous vertueux, apporte la preuve, s’il en était besoin, de la nécessité de la définition de règles de transparence et de respect de la santé qui empêchent que des situations « clochemerlesques » ne puissent tourner au drame.

Priartem adresse ce jour un courrier au Préfet du Haut-Rhin pour lui demander de jouer le rôle de médiateur dans ce dossier dont le maire s’est lui-même exclu.

Il est bien évident que des poursuites judiciaires vont être engagées.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Que faut-il penser de ce précédent pour les autres communes ?

 

Ce document étant assez révélateur, et heureusement public et donc disponible, à quoi peut-on s’attendre ?

 

Que faut-il penser d’élu(e)s :

                         

                           -     qui refusent de prendre connaissance des informations que des concitoyens leur fournissent gracieusement ?

 

                           -    qui déclarent, alors que la séance du conseil municipal est publique, que la présence d’un concitoyen est une tentative d’intimidation des élu(e)s afin d’orienter leurs décisions ?

 

                           -     qui publiquement déclarent « s’en foutre » des interrogations de citoyens ?

 

                           -     qui déforment la loi afin d’affirmer des « vérités » qui n’existent pas mais qui leur conviennent ?

 

                           -     qui menacent des citoyens venus s’informer ?

 

                           -     qui frappent même après avoir mis à terre leur concitoyen ?

 

                           -     qui déclarent aller se faire entendre en préfecture si les forces de l’ordre n’obéissent pas à leurs volontés ?

 

                           -     qui laissent sous-entendre des choses d’un genre qui avaient cours en des temps qu’on espéraient passés er révolus surtout dans cette région ?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

RONIN 23/02/2011 13:19



si un jour on m'ordonne ou supprime mon blog ou videos.


Ce serait une peine perdue puisque je recommencerai mon devoir d'informations personnelles via des hébergeurs américains ou Russes.


 


La video qu'ils la mettent sur " RUTUBE " !!!



Erick 23/02/2011 13:00



Bonjour,


 


PRIARTEM a retiré cette jolie vidéo sur YouTube ?


 


Parce qu'il est maintenant impossible de la visionner.


 


Des menaces ?


 


On a encore des gens qui seraient plus égaux que d'autres ?



Citoyen présent le 17 février 18/02/2011 19:58



Suite au remaniement ministériel intervenu le 15 novembre 2010, Eric Besson se voit de nouveau confier le portefeuille de
l’Économie Numérique.


 


Pour l’attribution en 2011 des nouvelles licences 4G, technologie vidéo
très haut débit mobile appelé norme LTE (Long Terme Evolution) qui va succéder à l’UMTS 3G, l’ARCEP doit revoir totalement sa copie pour
l’appel à candidatures.


 


L’état ayant un besoin urgent d’argent frais, c’est Eric Besson lors de sa première intervention qui a annoncé à l’occasion de
l’ouverture des Assises du Numérique 2010 à Paris que "la donne change" : le prix des licences en millions d’euros pour la 3G passe aux milliards d’euros pour la 4G ! (2 à 3
Milliards).


 


Face à cette évidence, en France les citoyens contribuables sont en droit de poser la question aux politiques qui laissent une
part de plus en plus importante de l’économie nationale entre les mains d’actionnaires privés, le syllogisme avec les carburants qui supporte la TIPP à près de 80 % crève les yeux, imaginez une
seule seconde les bénéfices gigantesques que pourraient engranger les actionnaires du groupe Total si celui-ci ne reversait que 20,6 % de taxes à l’état !.


 


Néanmoins Eric Besson, risque d’avoir ses plans contrariés, car les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom estiment qu’ils
n’ont pas un besoin urgent de ces nouvelles licences LTE 4G, sans réelle concurrence, ils préfèrent amortir "confortablement" les investissements 3G.


 


D’ailleurs une étude du cabinet Analysys Mason, conclut que si "le trafic mobile de données européennes a augmenté de 110 % en
2009, on constate que celui-ci ne devrait augmenter que d'environ 35% en 2010, et qu'il n'y a pas de perspective réelle d'une reprise de la croissance en 2011."



RONIN 14/02/2011 20:57



le bonheur des radiations de l'antenne sûrement pour ceux qui touchent le jackpot pour son installation.


Pour les victimes et bien n'oubliez pas votre téléphone portable en le maintenant allumé.


 


 



Valentin 14/02/2011 17:09



14 février 2011



Si la personne que vous aimez tremble quand vous la prenez dans vos bras...
Si ses lèvres sur les vôtres sont ardentes comme la braise...
Si sa respiration est alors secouée de spasmes...
Si vous voyez dans ses yeux briller une lueur spéciale...



Fuyez, ... c’est la grippe !


 


Ou alors n a oublié de vous avertir que l’antenne est entrée en service et que ça fait un petit moment qu’elle rayonne et vous
irradie… de bonheur !


 


Et bonne St Valentin quand même !


(Même aux élu(e)s de nos cœurs…)



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément