Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 14:48

 

01.jpg

 

Ce matin, comme il semble qu’avec le retour du printemps nous ayons en bonus droit à celui d’une forme d’acrimonie virulente lors d’une rencontre aussi matinale que fortuite dans le centre de Beuvry (62660), nous avons préféré continuer notre promenade sans relever l’avanie et répondre ici à cette lectrice occasionnelle et inculte.

 

Car, hélas pour elle, et contrairement à ses idoles aux paroles dont elle semble se gargariser, nous ne pratiquons pas la procrastination.

 

 

 

 

Nous allons ici développer notre réponse grâce à Wikipedia, unique source de référence culturelle de ladite personne rencontrée :

par mégarde

      (http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/par-megarde/)

                  ou

par inadvertance

                              (http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/par-inadvertance/),

 

En évitant cette pratique opposiborationnelle typiquement beuvrygeoise qu’est la procrastination qui se pratique en bande désorganisée et déliquescente en singeant cette phrase avec le retard qui lui convient :

 

« J'aurai du moins l'honneur de l'avoir entrepris. »

Adoré Floupette (R.I.P.)

 

Pour notre interlocutrice qui préfère, tout en le critiquant et le dénonçant d’une manière milicienne à la mode des 40e collaborants, dans ses invectives rester anonyme et primaire, nous rappelons ici encore une fois que la procrastination est la tendance à remettre systématiquement au lendemain quelques actions. Qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non.

 

 

Procrastiner, c'est remettre au lendemain !

 

Un terme peu usité, littéraire que l'on ne rencontre guère... 

 

Sauf à Beuvry (62660) où on l’applique par packs de 6 en tubes, même périmés car datés et datants, surtout si l’on cherche à les réunir faute de mieux (qu’on ne cherche d’ailleurs pas) dans un amalgame pour donner un semblant de cohésion pâteuse et engluée…

 

Il nous vient du latin : procrastinare

         -     de cras (demain)

         -     d'où l'adjectif crastinus (qui concerne le lendemain) 

 

Le latin avait aussi procrastinatio (ajournement, délai)

d'où la procrastination (tendance à tout remettre au lendemain)


en latin : 

         -     cras                         = demain 

         -     cras mane             = demain matin 

         -     crastinum (nom)   = le lendemain 


en ancien Français et Beuvrygeois : 

le crastin    désigne le lendemain 

le gratin      y désigne par contre les bénéficiaires de ce qui est bien doré et juteux

le tatin         y désigne tous les autres qui attendent toujours et doivent se contenter des restes malgré les promesse faites



Pour les derniers croyants beuvrygeois, donc primaires et enfantins voire infantilisés qui espèrent du Père Noël et du code remis à ses illuminés, voici une phrase célèbre qu’ils appliquent sans modération mais avec vénération :


nolite ergo esse solliciti in crastinum,

crastinus enim dies sollicitus erit sibi ipse sufficit diei malitia sua. 

(Matthieu, 6, 34)

 

Traduction :       Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, demain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. 

 

 

Les « retardataires chroniques », appelé procrastinateurs, n’arrivent pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne leur procure pas de satisfaction immédiate et jouissive comme la manipulation d’un microphone d’une bonne marque au minimum régionale, surtout lors d’un moment zythologique.

 

Car, si la procrastination peut être l’un des plus gros problèmes reprochés des entreprenants débutants, elle l’est surtout pour les (très) occasionnels opposants confirmés.

 

Pour cela, voici 6 petits conseils pour les orienter dans la direction opposée à la procrastination afin que leurs tâches quotidiennes soient réalisées…

 

1-      Avoir des objectifs clairs et des priorités fixées. réunis pas comme d'autres

 

         Il est très important d’avoir une image claire du résultat que vous souhaitez obtenir ,puis planifier réellement et efficacement ce que vous devez faire pour atteindre ce résultat en tenant compte des délais que vous avez et du temps nécessaire pour achever la tâche.

 

2-      Diviser pour mieux régner. mais pas comme d'autres

 

         C’est une grande expression qui fonctionne bien pour réduire la procrastination.

 

         Cela consiste à diviser toutes les grandes tâches en beaucoup plus petites, en finissant par les plus gérables qui vous prendront moins de temps afin de réduire les sentiments de frustration.

        

         Écrivez sur une feuille votre plan d’action. Choisissez la tâche la plus désagréable et divisez-la en 2 ou 3 mini tâches qui ne vous prendront pas beaucoup de temps. Une fois que vous avez terminé ces mini tâches, refaites la même avec vos autres grandes tâches en commençant toujours par la plus désagréable.

 

         Ainsi, plus vous accomplirez vos tâches, plus vous serez soulagé que les tâches les plus désagréables soient accomplis. Et plus vous prendrez plaisir à accomplir vos dernières tâches.

 

3-      Soyez responsables, toujours pas comme d'autres

 

         Quand vous avez l’attention d’accomplir une tâche, dites-le à haute voix comme si vous le disiez à quelqu’un. Ainsi, vous serez beaucoup plus susceptibles de faire réellement votre tâche.

 

4-      Faites du rangement. pas que chez les autres

 

         Regardez toutes les choses que vous faites dans votre travail puis éliminez les tâches qui vous demandent beaucoup d’énergie et vous rapportent peu ou pas du tout de résultats. Vous pouvez les écrire sur une feuille et mettre en avant le top 5 des tâches que vous voulez éliminer ou améliorer. Un chef qui se veut au « top » sait ce genre de chose, enfin… normalement ! S’il en a…   au moins 2 qualités…

 

5-      Le moment où vous êtes le plus productif. pas comme d'autres

 

         Pensez au moment de la journée où vous vous sentez vraiment bien, plein d’énergie et dans lequel vous pouvez réaliser le plus de tâches. Profitez de ce temps pour accomplir le plus de tâches possibles. Evitez les moments zythologiques

 

         Pour la plupart des gens, c’est le matin après le réveil mais pour certains ça peut être le soir. Définissez un montant spécifique de temps à la tâche, bloquez-le dans votre agenda puis arrêtez-vous quand ce temps est écoulé. Restez concentré dans ce temps si précieux. Vous serez surpris des résultats.

 

6-      Trouvez votre motivation. pas comme d'autres

 

         Afin de pouvoir compléter une tâche désagréable, pensez à pourquoi vous devez l’accomplir, pensez aux résultats que vous obtiendrez si vous l’accomplissez. Trouvez ce qui vous motive réellement et utilisez cette motivation comme une récompense pour achever la tâche.

 

 

 Pédagogiquement votre,

 

http://www.animated-gifs.eu/transportation-boats-radars/0006.gif

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

spicilège 23/04/2012 22:05


N'y voyez aucune attaque ce n'est que de l'humour.

Panglos 24/04/2012 10:23



Ah l'humour, toujours l'humour...


 


Avec un grand U


 


Car c'est grâce à lui qu'on peut y mettre quelques coups de pied bien mérités !



spicilège 23/04/2012 17:23


Bon, eh bien après çà, je vais prendre un doliprane.

Panglos 23/04/2012 20:00



Merci, ça prouve que nous faisons un travail sérieux et non bâclé...


 


Mais nous allons nous répéter : il est difficile de faire simple avec des choses compliquées sans les déformer, les dénaturer.


 


Pour obtenir des données primaires, il vous faudra visiter d'autres blogs dont nous ne donnons pas les références. Ce serait leur faire trop d'honneur et faire croire qu'ils méritent intérêt et
considération. 


 


P.S. (humour) Même remarque pour quelques publications périodiques aux diverses couleurs disponibles qui contiennent toujours une majorité de publicité et d'images retouchées.



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément