Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 10:42


Aïe(1), aïe(2), aïe(3), aïe(4), aïe(5), aïe(6)……


6 aïe(s) pour marquer la brève coupure des 6 lances(*) ?





(*)    Attention :     Piqûre de rappel pour marquer la différence.

                            Même si ça ne change pas grand’chose contrairement à ce qu’on aurait

                            pu croire.
                            Il ne faut pas confondre « lance » avec « flèche ». 
                            Car même si les deux se plantent en fin de course comme beaucoup

                            l’espèrent, le parcours franchi n’est pas du tout le même.

L’adresse pour les amoureux de poésie historique : http://sophiedesfougeres.free.fr/nature/cpie_troncais/berry/pont-levis_web.jpg

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Que de belles et grandes choses pouvons-nous voir, entendre lire sur et à Beuvry.
Le tout emballé dans de beaux discours enrubannés d’images toutes plus auto-promotionnelles les unes que les autres à défaut d’être objectivement descriptives.


Parmi ces choses, nous avons noté quelques inexactitudes. Celles-ci sans doute en raison d’un espoir parmi les 10 000 et plus exprimés à ses compatriotes.


Un peu de pédagogie à l’intention des personnes qui subissent celles qui utilisent beaucoup de vocabulaire sans jamais rien expliquer… 
Faute d’avoir pris la peine d’étudier un minimum auparavant. Chinois ?


Vous trouvez ? Pas tant que ça…


Même si les voyages (in)forment (sur) les ministères… Et les jeunes.
Même si jeunes ils (elles) ne sont plus depuis belle lurette.
Donc on prépare les p’tit(e)s nouveaux(-elles) qui devraient arriver. Surtout en premier(-ère).
Evitons donc toute promotion fromagère…


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Merci à la Géothèque(*) (un site avec de vrais morceaux de géographie dedans)  pour la documentation qui nous a servi ici.


Ce qui nous change à Beuvry (62660) :
    -    des poésies sans véritable histoire dedans,
    -    des histoires, grandes mais aussi petites, pleines de poésie…


(*)    Ce qui normalement devrait être vérifiable en toute matière, en histoire, en poésie, et aussi (et surtout) en mairie, etc. 


Rappel      Beuvry est une commune de bien moins de 10 000 habitants, donc très moyenne même si certaines personnes ont l’espoir de lui redonner ses lustres onéreux et avanisés d’il y a un certain temps…



    http://maps.google.fr/maps?hl=fr&gs_rn=11&gs_ri=psy-ab&cp=5&gs_id=k&xhr=t&bav=on.2,or.r_qf.&bvm=bv.45645796,d.d2k&biw=1821&bih=857&q=beuvry&um=1&ie=UTF-8&hq=&hnear=0x47dd2374989dad33:0x7244efedfbc4da5d,Beuvry&gl=fr&sa=X&ei=Bu18UZfIJIPBhAecuYDYBQ&sqi=2&ved=0CJkBELYD

 

 





Centre historique


C’est l’espace compris à l’intérieur de la limite des anciens remparts qui ceinturaient la ville.


        Les remparts ont été très souvent détruits pour permettre la construction d’axes de communication importants, de boulevards périphériques.


Faubourgs industriels


Ce sont les zones d’extension de la ville au-delà de l’ancienne ceinture de remparts à l’époque industrielle, avec le développement des chemins de fer.


        Cimetières construits à l’extérieur du centre historique par manque de place. 
        Ancienne usine (1ere industrialisation), désaffectée, ou affectée à un nouvel usage (musée par exemple).


Banlieues


Extension de la ville depuis l’époque industrielle, jusqu’aux périphéries actuelles plus lointaines. La densité du bâti diminue progressivement vers l’extérieur.


        Quartier d’affaires. Immeubles de bureaux.
    Grands ensembles. 
    Habitat collectif construit après la 2nde guerre mondiale pour reloger la population. 
    Quartiers parfois en crise sociale et économique suite au départ des classes moyennes.
    Habitat pavillonnaire. 
    Le plus important en superficie, il s’est surtout développé après 1960, avec le rêve de la propriété individuelle pour les classes moyennes.
    Zone d’activité. 
    Entreprises industrielles et de services de l’époque post-industrielle, installées à proximité de l’autoroute (en France, le camion a remplacé le train pour le fret au XXe siècle). 
    Très grands centres commerciaux en périphérie lointaine.


Espace péri-urbain


Transition entre l’espace urbain et l’espace rural, c’est une campagne en cours d’urbanisation.


    Village, hameau, etc. 
        Parfois, l’urbanisation absorbe ces anciens centres de peuplement.
    Nouveau lotissement. 
    Construction de maisons individuelles. 
    Lotir signifie partager une parcelle de terrain en plusieurs lots constructibles, vendus séparément.
    Mitage. 
        L’espace rural est parsemé de constructions nouvelles.


Espace rural


Inclut l’ensemble des communes non urbaines.


    :     L’agriculture et l’élevage sont l’une des activités de l’espace rural,. Mais pas seulement, car de nombreuses campagnes sont industrielles, touristiques, résidentielles …

 









 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos
commenter cet article

commentaires

Catherine 04/05/2013 08:02

Espérant que sur blog on peut dire ce qu'on pense sans censure comme sur autre blog de BEUVRY. On m’a donné vos coordonnées et aussi d’autres quand j’ ai raconté qu' un blog supprimait les commentaires qui leur plaisent pas ; voila ce que j'ai à dire:
On est dégouté que les élus oposition sont invisible depuis les élections et ils nous prennent pour des idiots en faisant un texte de critiques sur le bulletin municipal alors que ils ont tout laissé passé à madame le maire avant . mais bien on revote bientôt alors ils veulent se racheter . et ceux qui supriment les commentaires qui critiquent VOLTAIRE BOUQUE devraient réfléchir . Si ils suppriment les commentaires c' est qu'ils vont faire les élections avec lui , mais c'est une grave erreur BOUQUE et comme HOLLANDE plus personne ne veut de lui .

Pugwash 04/05/2013 12:57

Sans aller jusqu'à Ronsard, dans une histoire honnête en quelques vers sans chercher à conter fleurette : Il y a des détails anachroniques et anecdotiques dont il est inutile de garder la moindre trace dans les manuels destinés à enseigner l'histoire locale aux générations présentes et à venir.

Sauf si pour les nostalgiques qui aiment les (ré-)éditions avec des coquilles...

Même vides.

Mais qui risquent de faire tache...

Philippe et Marie 28/04/2013 17:28

Vous aussi, vous avez été cisaillé par la crise de surmenage des rois de la sieste ? Mais on dirait que l'épisode est fini. Ils ont repris les bonnes vieilles habitudes. RON BZZZZ.

Merci pour mes gamins, les sites que vous donnez sont super.

Pugwash 03/05/2013 20:29

Selon nos humbles réflexions, il faut dans un premier temps décomposer ce problème à en faire rosir de plaisir plus d’un(e) à résoudre rapidement en 3 questions primaires :
1- Peut-il encore avoir un espoir d’avenir pour vos personnages historiques se contentant d’être plus symboliques que toniques ?
2- Est-ce que les solliciter est une preuve d’intelligence minimale ou de caïnophobie ?
3- Est-ce que s’en revendiquer les héritiers(-ières) pour espérer bénéficier d’une vieille aura qu’on a patiemment ternie par manque de courage et d’huile de coude est un cygne de valeur durable ?

Voilà celles que nous avons osé poser à maintes reprises aux diverses personnes que nous avons croisé qui semblaient soucieuses.
Ont-elles seulement été comprises ?
Ont-elles d’ailleurs seulement réussi malgré une certaine présence de cérumen à franchir le mur du tympan et poursuivre leur chemin ?

Pourtant elles ont intrigué. Ailleurs…

Étonnant non ?

PATRICK 30/04/2013 19:49

LES ROIS DE LA SIESTE C'EST QUI ?
BOUQUE ET SES AMIS QUI DORMENT DEPUIS 2008 ET QUI NOUS PRENENT POUR DES GLOGLOS EN FAISANT CROIRE QUE ILS S'OPPOSENT AU PS ?
BOUQUE DEVRAIT PRENDRE SA RETRAITE POLITIQUE ET ARRETER DE PRENDRE LES BEUVRYGEOIS POUR DES CONS

Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément