Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 00:51

 

Beaucoup de personnes se demandent pourquoi les élu(e)s d’Artois-Comm soutiennent avec tant de délicatesse les projets d’implantation d’antennes sur leur territoire, voici un essai de réponse que nous devons à des propos entendus lors de troisièmes mi-temps de cérémonies et ce qu’ils permettent d’envisager…

 

Faisons aussi un vœu car même un premier adjoint n’a pas su quoi répondre !

 

D’abord, un peu d’histoire… Sans aller déranger un historien, remontons le temps jusqu’au début du XXe siècle et au baron de Coubertin pour vous expliquer.

 

Donc, commençons avec les jeux olympiques qui ont lieu tous les quatre ans… Et les prochains se dérouleront à Londres en 2012, c'est-à-dire demain….

 

Mais qu’est-ce que ça a à voir avec Beuvry (code 62660, voir http://beuvry.unblog.fr/ pour plus de détails) ?

 

Est-ce parce que nos voisins roulent à gauche même avec ou sans conservateurs ? (pointe d’humour au second degré pour réunion…)

 

Et bien Beuvry a un vestige de canal où croupissent des eaux contenant bactéries, métaux lourds, lentilles… et une base nautique refaite à neuf avec nombreuses finances publiques mais sans dépollution préalable du site.

Mettez vos lentilles et allez voir si vous ne nous chlorez croyez pas !

 

Si d’autres vous cèdent un terrain pour 1€ symbolique, en geste éco-citoyen nous vous laisserons une seconde paire de lentilles pour le même prix.

 

Cette base-dont-on-ne-doit-pas-dire-le-nom-même-si-on-a-une-petite-idée, doit servir de lieu de repli de secours pour des entraînements voire des épreuves de canoë-kayak… Le Conseil Général a d’ailleurs accordé à Artois-Comm il y a peu une première enveloppe de 200 000 € pour cet équipement.

 

Cependant on a déjà signé un contrat pour le canoë-kayak  qui fait de la base de Saint-Laurent-Blangy le centre de préparation olympique des équipes nationales de canoë. Beuvry est pour le moment retenu pour… le ping-pong avec la salle construite en limite de Béthune ! Une autre subvention ?

 

Mais remarquez que lorsqu’on dit secours, on peut se demander si ça n’est pas pour la proximité des services de secours en décontamination qui devront se tenir prêts dans la grande salle de sport située à côté si aucune dépollution n’est faite.

 

Comme l’a affirmé Dominique Dupilet : « Je suis confiant car nos territoires ont, chacun, leurs atouts, leurs traditions sportives et leurs équipements. Et tous ont un sens inné de l’accueil !

Au-delà de cela, notre Département a tout à gagner en termes de retombées économiques et touristiques, avant, pendant et après l’événement. Les J.O. constituent un formidable coup de projecteur. Profitons-en ! »

 

Donc pour toute cela on aurait besoin d’une couverture très haut débit (son et vidéo) pour les officiels, la presse, les touristes…

 

On espère donc qu’il y  aura des touristes en pagaille dans la zone gérée par Artois-Comm comme elle l’espère elle-aussi en se basant sur le dossier « Mission Pas-de-Calais 2012 » bien connu du public.

 

Pour cette affaire, Artois-Comme a en outre déjà investi une somme conséquente en aides à l’équipement en WiMAX pour ne citer que ce standard.

 

Mais comment faire pour que la manne touristique (leur argent) arrive un peu dans toutes les communes ?

 

Et bien, on imite ce que font les grandes agglomérations et des régions comme la Vendée, la Charente… dont on veut suivre l’exemple avec exactitude.

 

Dans ces régions, on développe l’expérience de l’Internet mobile. Publicitairement, elles font figure de lanceur de tendance pour l'un des dispositifs en vogue : les sites et applications mobiles.

 

Devenues en janvier dernier les premières collectivités à déployer leurs propres interfaces "spéciale mobile", elles font des émules auprès de leurs petits camarades territoriaux et donc rayonnent leurs programmes pour le futur.

 

Autre exemple, faites un petit tour d’horizon du nouveau terrain de jeu de nos collectivités avec l’application "iRhône-Alpes".

  

En France, ce ne sont pas moins de 7 millions d’utilisateurs à qui on a réussi à vendre des Smartphones qu’il faut satisfaire à présent si on souhaite les garder et convaincre ensuite à renouveler tous les 12 ou 24 mois leur matériel.

 

Comme le répètent les collectivités, naviguer sur Internet via son mobile, c’est bien !

Mais le faire sur leurs sites spécialement conçus pour cet usage, c’est mieux !

 

Encore freinées par la technologie, donc plus sobres et moins lourdes, ces interfaces mobiles permettent une meilleure navigation, plus rapide et plus fluide. Mais il leur faut des antennes et des réseaux haut débit et de qualité. Vous commencez à comprendre ?

 

Il s’agit là d’un nouvel enjeu pour les concepteurs de sites Internet qui produisent désormais régulièrement deux versions pour chaque site. Une pour internet et une pour smartphone… Et les collectivités ne dérogent pas à cette tendance !

 

Pour vous convaincre : il faut s savoir que quotidiennement, ce sont un peu plus de deux millions d’Iphones qui sont utilisés en France.

 

On prévoit tout pour ces consommateurs :

 

-          S’ils donnent la priorité aux manifestations ?

                        Mis à jour directement depuis le site officiel de la mairie, un agenda virtuel vous guidera dans les évènements à venir de la ville : sport, manga méga-expositions, marchés, spectacles, conférences, etc…

 

-          Si c’est la fonctionnalité du moment qui les intéresse?

                        La géo-localisation pour se situer par rapport à au prochain événement. Pour les accros des réseaux sociaux, on pourra "balancer" aisément les évènements sur vos profils pour en faire profiter vos contacts.

                        Incontournable, elle permettra de se situer dans la ville par rapport à votre cible en signalant les travaux, les changements de priorité, etc…

                        La géo-localisation pour le stationnement en parking public ou privé : le rêve ?

 

-          Et pour la vie quotidienne ?

L’application permet aux touristes d’y trouver leur compte pour bien vivre dans la ville. Musées, loisirs, centres d’informations, stationnements, derniers magasins, l’essentiel en somme !

 

Artois-Comm aurait-elle donc prévu son site Internet mobile ? Ce genre de site pouvant être  mis à jour toutes les 24 heures et permettrait l’accès à toutes les offres à proximité de soi dans la région : restaurants, hôtels, activités, ainsi qu’un agenda hebdomadaire. Tout cela serait disponible pour les touristes.

 

Seul problème, dû à la géo-localisation : ces applications ne fonctionneraient pas à une distance supérieure à 20 km de la région pour le moment…

Il ne serait pas possible de planifier son voyage à l'avance et de faire ses réservations.

Prendre de la hauteur serait une solution si on ne peut augmenter la puissance dans déclencher un doute raisonnable de conséquences inacceptables.

 

Que l'on considère l'Iphone comme un gadget ou pas, il est évident qu'il ouvre de nombreuses perspectives pratiques et des appétits financiers et commerciaux.

 

Mais quand les jeux olympiques seront terminés ?

 

                  -     Est-ce que tout ça continuera ?

                  -     Quel en sera le coût (réel pas celui politiquement correct) ?

                  -     Qui paiera ?

                  -     Sur quelle base (quel impôt) ?

                  -     Les annonceurs (artisans et commerçants) continueront-ils à payer ?

                  -     Pour quelles retombées pour tous ?

                  -     Si ça n’est pas rentable, est-ce qu’on démontera les antennes ?

                  -     Est-ce qu’on facturera aux opérateurs un loyer à 1€ comme écrit dans les textes ?

 

 

Y aura-t-il un espoir de réponse à toutes ces interrogations ?

 

Inutile de crier du fond, le micro fonctionne…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Sisyphe 23/03/2011 18:57



Fabrice il ne faut pas désespérer même les plus grands combatants ont droit de se reposer sur les lignes arrières !


 



Fabrice 23/03/2011 17:29


vous êtes en pause ou vous avez arreté votre blog ? c'est dommage je trouve qu'il avait des informations très utiles.


Bevrygeois mais pas con ! 04/03/2011 18:43



L'antenne de Beuvry, c'est pour guider les touristes vers le canal ?


Comment vos gugusses vont faire pour changer une poubelle puante en zone de loisirs ?


Vous savez, les anglais vont bien rigoler.


 


Ca serai une sacrée surprise si des rameurs olympiques tombe à l'eau, on risque d'avoir a rembourser les assurances.



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément