Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 21:41

01.jpg

 

Comprendre les finances locales en jouant !

(ou : savoir utiliser un site municipal...) 

 

Nous ne sommes pas né(e)s à Beuvry et que nous ne faisons qu’y vivre…

Ce qui pour certaines personnes ne nous qualifie pas pour oser proposer quelques petites idées d’améliorations…

 

Rassurez-vous ces personnes sont moins de trente !

Dont d’ailleurs la majorité ne répond pas à ses propres critères d’éligibilité…

Ce qui nous fait penser à un futur article…

 

Mais tout ça n’empêche…

 

Beuvry a un site, alors…     Et si on s’en servait pour de la « pédagogie » ?

 

Alors voici un exemple…

 

La ville d'Issy-les-Moulineaux a décidé de proposer aux enfants de 7 à 14 ans de s'initier et de tester leurs connaissances sur les finances locales à l'aide d'un "serious game". Ce qui se traduit littéralement un "jeu sérieux".

 

Encore une foi, vous remarquerez notre souci de vous faire comprendre la langue de Shakespeare. Ce qui pourrait vous être utile dans une prochaine réunion publique. Vous pourrez même bientôt y lancer un jeu de mots dans cette langue et voir les sourires des personnes qui le comprennent. Sauf si une personne se décide à hurler des choses incompréhensibles du fond de la salle.


 

 

Véritable outil ludique, ce jeu est dédié à l'apprentissage, la formation, l'entraînement ou encore la communication.

 

Animations en flash, personnages, décor de la ville en mouvement, avec ce serious game les futurs citoyens peuvent ainsi apprendre en s'amusant  et résoudre la question : à quoi servent les impôts ?

 

Le lancement par une collectivité locale d'une initiative de cette envergure est une première.

 

Quand on se déclare à l’écoute de toutes les opportunités en faveur de tous ses concitoyens, ce qui va normalement de soit, voilà une opportunité qui ne manque pas d’espoir.

 

Quand on apprend en plus que si le dossier est monté sérieusement et avec compétence, il est possible de le faire financer…

 

Bon d’accord, là les finances sont nationales et le copinage risque de ne pas aussi bien fonctionner qu’ailleurs…

 

Encouragé dans son développement par le secrétariat à l'économie numérique, le serious gaming est considéré comme un secteur clé de la relance.

 

Dans ce sens, de nombreux projets ont été retenus par le secrétariat auxquels 20 millions d'euros d'aide ont été attribués.

 

Avec ce serious game, les méandres de la fiscalité locale sont expliqués de manière ludique et interactive.

 

Pour Beuvry, ce serait un espoir de changement fantastique, enfin quelquechose qui bouge !

 

Le jeu, sur le site de la commune est accessible à tous.

                  -     L'internaute commence par choisir son personnage, Elsa ou Jules.

                  -     A l'aide des flèches sur son clavier, il se déplace dans la ville et retrouve les équipements publics mobilisés : mairie, écoles, mangathèque... médiathèque, salles de sports…

                  -     Devant chaque bâtiment, une ou deux questions sont posées.

                  -     La bonne réponse apparaît immédiatement après son choix, accompagnée du score et des explications.


 Une commune qui publie depuis plusieurs années son rapport financier annuel sur sont site, c’est encore assez rare surtout dans notre région pour que nous osions le signaler

 

En proposant par exemple un serious game sur les finances locales aux enfants, une commune pourrait renforcer sa volonté de fédérer l'ensemble de ses acteurs sur ces questions citoyennes.

 

Par rapport à la lecture, puis peut-être la création d’un manga, c’est vachement plus intéressant non ?

 

De lecteur passif qui doit juste avaler et digérer des valeurs obscures, on le rend acteur qui doit par ses choix comprendre la gestion d’une commune et la rendre la plus saine possible.

 

Comme dit Dany : « l’air mais pas c…… Jean-Pierre non ? »

Surtout quand beaucoup de personnes, même pas élues encore moins d’opposition,  ne savent pas ce qu’est un manga… Mais qu’on a envie de savoir.

 

Dons, doté de trois niveaux de difficultés à franchir, ce serious game municipal interroge sur des questions aussi variées que :

-       les subventions attribuées  aux associations,

-       le fonctionnement d'une médiathèque,

-       le fonctionnement d'un conseil municipal.

 

On pourrait aussi ajouter à Beuvry, le fonctionnement d’un comité de quartier. Mais là il faudrait :

 

-       bien expliquer qui peut en faire partie, et pourquoi certaines personnes ont été refusées par la municipalité,

-       bien expliquer comment il fonctionne, quand il se réunit…

-       dire ce que signifie réunion publique,…

-       vérifier s’il sert à quelque chose d’autre qu’à de la publicité…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Ailleurs ?

 

 

 

Avec 3D Angers, la ville d’Angers fait aussi figure de pionnière à l’échelle nationale dans le domaine des serious games. . Mais ce serious game comporte des différences notables.

 

Son coût d’exploitation : 20 000 €. Mais attention, pour ce prix-là on a droit à un univers 3D local communautaire : de la consultation des services municipaux à la possibilité de faire du shopping, tout y semble possible…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Panglos - dans L'info du jour
commenter cet article

commentaires

Préolan 02/03/2011 10:58



Je veux bien jouer avec ce jeu mais faut changer les personnages :


Elsa et Jules ce sera Nadine et Robert


Pas d'appel à un copain pour aider avec des subventions miracles, dans le public pas de mamie au fond pour faire la claudette, pas de joker pour jouer à la chaise musicale ou passer les
dossiers.



RONIN 02/03/2011 08:23



J'ai bien ri avec


_ le terme " mangathèque ".


_ ainsi que qulqu'un hurle dans le fond de la salle.


je sors le camescope ?


 


K a résumé la situation beuvrygeoise .


Seule ce qui est copain avec la municipalité ou du parti politique en place peuvent avoir le soutien pour leurs projets .


le reste ne ont souvent des coups de poignards non républicains dans le dos.


Si on relmis les tracts de madame le maire lorsqu"'elle figurait dans l'opposition.


Je peux reprendre SES TRACTS changer le nom du maire et LES RENVOYER A SON COMPTE.


RIEN NE BOUGE RIEN NE CHANGE !!!


SEUL L'EMBALLAGE EN DONNE L'ILLUSION ( videos, photos, 12 pages papier glacée édité en nombre trop important vis à vis de l'intérêt des habitants y porte)


il faut garder espoir qu'un jour Beuvry retrouve la raison républicaine et démocratie.


et là se sera sportif en procédures d'autopsies des cadavres se trouvant dans les placards


 



K 01/03/2011 22:47



Encore un bien beau texte d'opposition municipale.


 


Le terme mangathèque m'a beaucoup faire rire.


 


On dirait bien qu'à Beuvry on nous incite à choisir entre la poésie et les mangas pour l'esprit et entre le ring de catch et la godasse rose pour le corps.


 


Au sujet des commités de quartier, je n'ai toujours pas vu l'avancée démocratique annoncée au moment des élections. Aucune consultation des habitants. Aucun résultats.


Les colecteurs ne collectent que leurs propres idées et se gardent bien de savoir ce que pensent leurs voisins.


 


 



Qui ?

  • : Beuvry ces jours-ci...
  • Beuvry ces jours-ci...
  • : Ce qui va ou ne va pas à Beuvry. Un billet d'humeur avec un zeste d'humour ! Parce qu'on ne veut pas nous le laisser dire, alors nous l'écrivons !
  • Contact

Je Cherche Précisément